BIOPROTECT-Burkina

Un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) pour la production et la distribution de produits pour la fertilisation organique des sols et la protection écologique des cultures

BIOPROTECT-Burkina a été créé en 2011, son siège est à Fada N’Gourma (Région Est du Burkina) dans les locaux d’ARFA
Les associés fondateurs
sont L’ARFA (Association pour la Recherche et la Formation en Agroécologie) basée au Burkina Faso et la société de recherche et développement en protection des végétaux BIOPHYTECH basée en France
Voir
notre article dans BurkinaDoc : ARFA (Association pour la Recherche et la Formation en Agroécologie)

Bioprotect_logo
Bioprotet_ARFA

BIOPROTECT-Burkina est membre fondateur du collectif citoyen pour l’Agroécologie

tout comme le CNABio, Autre Terre, le FENOP, le SPONGYelemaniTiipaalgaARFAINADES-Formationl’Association Napam Beogo, etc…
Elaboré en 2015 au Burkina Faso, ce collectif vise à lutter contre toute tentative de colonisation du monde à travers la mainmise des multinationales (en particulier Monsanto) sur les ressources naturelles de la planète.
 –Voir en Pdf téléchargeable : Déclaration/Memorandum du Collectif Citoyen pour l’Agro-Ecologie

Les objectifs de BIOPROTECT-Burkina 

Assurer la production, la promotion et la distribution aux agriculteurs des produits de qualité non nocifs pour l’applicateur et le consommateur, respectant l’environnement,
   des produits bio-stimulants et de fertilisation des sols d’origines biologiques
  – des produits de protection des végétaux efficaces contre les ravageurs des plantes tels que les annélidés (Méloidogynes), les maladies fongiques et bactériologiques (la Cladosporiose, le Mildiou, les Oïdium, les Pourritures grises, etc.)
afin d’offrir aux agriculteurs une alternative durable à l’utilisation d’engrais et de pesticides chimiques très polluants.

Leur Laboratoire au Burkina
Le laboratoire du GIE BIOPROTECT-B se trouve au siège de ARFA à Fada N’Gourma
BIOPROTECT n’utilise pas de chimie nocive
, ils travaillent à partir d’éléments naturels et adaptés aux sols et cultures de Burkina Faso et de la région Ouest Afrique.
BIOPROTECT-B a engagé des programmes de recherche et développement avec des laboratoires nationaux et français de la recherche publique et privée.
Le laboratoire est équipé avec des outils modernes pour la production du champignon Trichoderma dont les spores dynamisent la vie des plantes et stimulent leur protection

2 vidéos

(A gauche) Reportage sur BIOPROTECT qui décrit son activité au Burkina Faso – 2017

(A droite) BIOPROTECT, l’entreprise qui encourage l’agriculture durable au Burkina Faso – AFRIQUE INNOVATION de France 24 – 2016

Former et encadrer des producteurs pour l’adoption de pratiques agroécologiques
Des formations en collaborations avec l’ARFA : techniques agroécologiques, lutte phytosanitaire en agroécologie, agro transformation, gestion et commercialisation…
Mais aussi un suivi et une formation régulière des producteurs sur la détection et la prévention des problèmes phytosanitaires des plantes, ainsi que le contrôle des ravageurs en agriculture biologique.
Ils obtiennent ainsi les meilleures réponses biologiques aux problèmes de production.

Transférer des technologies innovantes, simples et efficaces aux producteurs pour une agriculture durablement productrice et moins consommatrice d’intrants chimiques
Tels que
  – Transfert de technologie de production et d’utilisation de la matière organique
  – Diagnostique microbiologique et phytopathologique des exploitations agricoles
  – Mise en place et suivi d’essais agronomiques expérimentaux

Une boutique Eco-Bio de BIOPROTECT à Ouagadougou

Bioprotect_ECO-BIO_1
Bioprotect_ECO-BIO_2
Bioprotect_ECO-BIO3

Attention, la boutique a changé d’adresse. Elle n’est plus dans le quartier Gounghin, mais entre Pissi et Ouaga 2000 ! Coordonnées GPS : 12°19’11.11N 01°32’24.46W
Cliquez sur la photo du plan de Ouaga pour l’agrandir.
On y trouve bissap, sésame, soja, légumes bio et pas mal de produits transformés ; des produits phytosanitaires écologiques de BIOPROTECT. Voir Les produits de la boutique bio
CONTACT pour commande de paniers de légumes bio :
60 18 54 54  ou  71 00 48 28  ou  70 83 30 70

BIOPROTECT-B entretient des relations actives avec le CNABio qui vise à développer l’agriculture biologique au Burkina Faso pour le marché burkinabè.
Voir notre article CNABio (Conseil National de l’Agriculture Biologique)

L’agroécologie et le bio au Burkina Faso une affaire de famille pour les SAWADOGO
Burkina Faso : Bio de père en fils,

vidéo ajoutée le 12 août 2016

Chez les SAWADOGO, l’engagement pour l’agriculture biologique se transmet de père en fils.
Claude Arsène SAWADOGO, 31 ans, titulaire de deux masters, l’un en économie rurale et stratégie des entreprises agroalimentaires et l’autre en ingénierie économique et financière des projets et des politiques publiques, aurait pu facilement trouver un emploi dans le secteur public ou privé.
Au lieu de ça, il y a préféré emprunter le chemin difficile de l’entrepreneuriat

Son père, Mathieu SAWADOGO, depuis plus de 20 ans, œuvre à la promotion de l’agroécologie auprès des paysans burkinabè en tant que président de l’ARFA (Association pour la Recherche et la Formation en Agroécologie) et depuis 2011, en tant que président du CNABio (Conseil National de l’Agriculture Biologique) qui regroupe une quarantaine de producteurs ou d’organisations et qui est en train d’élaborer un label bio et un système de certification participatif pour la commercialisation «bio » sur le marché national.
En 2011, Arsène crée BIOPROTECT, une entreprise de production et de commercialisation d’intrants et de pesticides biologiques basée au Burkina Faso.
Arsène emploie neuf salariés, en majorité des jeunes âgés de la vingtaine. Pour convaincre les producteurs d’utiliser ses intrants, Arsène et son équipe réalisent des champs de démonstration.
Un choix qui paie.
Aujourd’hui, le jeune entrepreneur ambitionne faire de son entreprise le leader dans la production et la commercialisation d’intrants biologiques.

Contact BIOPROTECT-Burkina

Administrateur-Gérant : Claude-Arsène Savadogo, agro-économiste
S/C ARFA BP15 Fada N’Gourma Burkina Faso
Mail : bioprotect.b@gmail.com
Tél. : (+226) 70-22-48-41  ou  (+226) 40-77-06-70
Website : Bioprotect N’Gourma 
RCCM: BF FDG 2011 B49
IFU: 00034002N

Des Produits de BIOPROTECT-Burkina

Solsain

Engrais organique ensemencé avec des spores du champignon bénéfique Trichoderma harzianum. Celui-ci s’installe autour des racines des plantes favorisant leur élongation racinaire et créant une barrière protectrice contre les champignons pathogènes du sol (Rhizoctonia, Pythium, Sclérotinia). Il améliore la qualité des composts par un accroissement des nutriments (N, P, K) disponibles pour la plante. Il existe sous forme liquide.
Caractéristiques de solsain:
  – engrais starter triple action: fertilisation, bio-contrôle et phyto-stimulant
  – empêche le développement de micro-organismes pathogènes (champignons)
  – stimule la croissance des plantes et le développement racinaire

Limosain
Engrais innovant, riche en bore et plus particulièrement en extraits d’orange (Limonène) qui ont la propriété d’assécher les carapaces des insectes en déshydratant la cuticule. Limosain existe sous forme liquide

Plantsain
Engrais innovant qui contient des arômes extraits du champignon bénéfique Trichoderma harzianum. Ces derniers appelés y-lactones, contribuent à la fluidification de la sève, ce qui permet de limiter la pénétration de population de champignons pathogènes (Fusarium, Pythium, etc.).

PiOL
PiOl contient des extraits de piment, d’ail et d’oignon, qui exercent une action répulsive sur les insectes mais aussi permet de les éradiquer complètement (aspect insecticide)

H-N
H-N est composé essentiellement d’huile de neem. Grâce à ses propriétés répulsives, ovicides et larvicides, H-N lutte efficacement contre une gamme variée de ravageurs. H-N est aussi efficace dans la conservation des graines de niébé

Tapis vers
Tapis vers contient des extraits de piment et de moutarde qui exercent une action répulsive à l’encontre des nématodes (du genre meloidogynes). Ces derniers sont rapidement incommodés par le produit et quittent la zone traitée

Voir aussi d’autres acteurs burkinabè
dont les techniques se rapprochent des Agroécologistes

Ceux pour lesquels nous avons fait des articles spécifiques dans notre rubrique Agriculture Durable de BurkinaDoc :

Voir aussi :
Une alimentation équilibrée en brousse est possible au Burkina Faso
Arbres de brousse et sécurité alimentaire au Burkina Faso

Mil’Ecole – Août 2017