Agriculture Durable

La Kassine, une charrue/porte-outils à traction animale au Burkina Faso

De fabrication récente, la kassine est parfaitement adaptée à l’agriculture traditionnelle du Burkina Faso

Visite de l’atelier « PROMMATA-Burkina » à Komboincé 

(à 15 Km Nord de Ouagadougou) sur la route de Kongoussi.

Kassine1
Kassine3
Kassine2

Jean SAWADOGO, soudeur, forgeron de son métier (qui nous reçoit) fabrique dans son atelier la kassine, un porte-outils avec 4 outils permettant : zaï, labourage, buttage et sarclage. Il est tiré par traction animale (âne ou boeuf). Le montage des outils se fait sans écrou ni vis. Ceci est d’importance : en brousse écrous ou vis sont si faciles à perdre et bien peu d’agriculteurs ont des outils pour serrer des vis !

Pour joindre l’atelier de Komboincé

Jean SAWADOGO Tel (+226) 79 00 59 37 ou (+226) 76 45 61 52 ou (+226) 70 26 89 25

Une antenne à Koudougou

Antoine TARPILGA : Tel : (+226) 76 66 77 81. Mel  : tarpilga.sunoogo@gmail.com

La Kassine au Burkina, une vidéo

particulièrement intéressante et documentée, mise en ligne le 10 mai 2010, réalisée par Jean-Louis Cros pour Universcience en 2010

Le coût de la kassine

  • 150 000 Fcfa (229 €) pour le porte outils à une roue avec 3 outils permettant zaï, binage et buttage, plus un licol et le collier pour l’âne. (ordre de grandeur)

La formation
est de l’ordre de 30 000 Fcfa par jour (46 €)

N’oublions pas qu’une formation est toujours nécessaire chaque fois que l’on met un outil nouveau dans les mains d’agriculteurs habitués à ne se servir que d’une daba. Les possibilités varient suivant les besoins : sur site ou bien les stagiaires viennent sur place.

  • Sur site, il faut loger et nourrir l’intervenant (dans les conditions de paysans)
    Dans ce cas, au moins 20 paysans peuvent être ainsi formés ou sensibilisés.
  • Sur place, il faut rajouter le coût de leur logement et nourriture, qui variera selon la condition des stagiaires.  Dans ce cas ils ne prennent pas plus de 10 stagiaires à la fois.   
Kassine4
Kassine5

La durée de la formation

Peut être de 3 jours à 15 jours :

  • 15 jours, il y a une formation beaucoup plus large : bien sûr l’utilisation de la kassine mais aussi, le compostage, le zaï, le choix d’animaux de trait leur entretien, les attelages…
  • 3 jours, cela permet de montrer les utilisations des différents outils aux stagiaires et de les expérimenter.
  • Même parfois seulement 1 jour, dans ce dernier cas il s’agit plus d’une démonstration.

(Cette vidéo a un cadre un peu dansant mais elle est intéressante)

Une vidéo de Jo Ballade tournée en 2012 lors d’une formation de la Kassine dispensée par Jean SAWADOGO à Fada dans le cadre d’un partenariat entre l’ARFA (Association pour la Recherche et la Formation en Agro-écologie) basée à Fada N’Gourma et PROMMATA

L’arrivée de la kassine au Burkina

Un lycée agricole de Limoges était en jumelage avec le lycée agricole de Komboincé. En 2001, un certain Jo Ballade, apporte dans ce lycée de Komboincé cette charrue et propose une sorte de concours pour la copie de ce modèle. Jean SAWADOGO, soudeur, forgeron de son métier a gagné ce concours. Il a été invité à un séjour d’un mois à Limoges en 2003 et il en est revenu avec la licence de fabrication. Depuis 2009 son atelier et ses formations se développent à Komboincé sous son nom actuel de l’atelier PROMMATA-Burkina dont Jo Ballade est aussi co-fondateur.

L’association PROMMATA (Promotion du Machinisme Moderne Agricole à Traction Animale) est une association à but non lucratif dont le siège social et l’atelier sont situés dans l’ancienne gare de Rimont dans l’Ariège. Elle développe des missions en France et à l’étranger.

Août 2014 par Mil’Ecole