Agroécologie Afrique de l’Ouest
–  Burkina Faso  –

Association La Saisonnière 

 

La Saisonnière est une association Burkinabé qui regroupe plus de 80 femmes œuvrant pour le développement, à travers le maraichage et l’agroécologie avec le soutien du CNABio, l’appui de Béo-Neere Agroécologie et de professeurs de l’Université de Ouaga.
Alliant une grande volonté de rendre les femmes moins vulnérables avec la philosophie de Slow Food, La Saisonnière pratique une agriculture qui respecte ces trois concepts clés :
–  Bon : Les produits naturels sont meilleurs, en goût et pour la santé de tous !
–  Propre : Nous n’utilisons aucun produit chimique. Nos engrais et nos pesticides sont entièrement naturels!
–  Juste : Nos produisons nos propres semences. Nos produits biologiques se vendent à des prix défiants toute concurrent, et nous assurons l’autonomie financière des femmes.
Le jardin utilise des fertilisant bio (AROM-H : 63 37 37 37 / 25 45 92 11 / 78 24 79 66) et travaille avec le Pr Bondi, doctorant à l’Université sur les produits de traitements pour les tomates à base de citronnelle, de neem et d’eucalyptus (sous forme de « soupe »)

Sophie SEDGHO et la naissance de La Saisonnière

La_Saisonniere _12
La_Saisonniere _11

Mme Sedgho est une ancienne professeur de biologie à la retraite depuis 2001 devenue une des grandes figures militantes de l’agriculture bio sur Ouaga – Fondatrice de l’association La Saisonnière en 2006 – Licenciée en Sciences de l’Université de Dakar – Professeure de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) au lycée de Ouagadougou de 1973 à 2001 – Décorée de l’Ordre du Mérite Burkinabé en 2009.
–  En 2005, elle ouvre un centre pour le bien-être des femmes dans le quartier de Bendogo à Ouagadougou dans le cadre de campagnes de sensibilisation autour du Sida et de l’excision et se met alors en recherche de solutions AGR pour les femmes pauvres du quartier.
Un terrain pour des femmes à Bendogo
Va alors émerger un premier projet soutenu par l’UE et une association de femmes italiennes :
des terrains vont être accordés par la Mairie d’arrondissement du quartier, un forage est également implanté.
–  En 2009 des formations en maraîchage traditionnel (donc avec intrants chimiques) sont organisées via la FAO. Mais les terres vont très vite se dégrader, provoquant une érosion des effectifs (de 60 femmes l’effectif passe à 9 !).
–  En 2010/2011 l’association s’oriente alors vers l’agriculture bio avec le soutien du CNABio (voir notre article), l’appui de Beo-Neere Agroécologie (voir notre article) et de professeurs de l’Université de Ouaga et le succès sera au rendez-vous.
Mme Sedgho a tout récemment participé à un forum du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) (PAMED) dédié à l’agroécologie et son intervention y a été remarquée (Mil’Ecole a pu en discuter avec Razack de Beo-Neere Agroécologie et Mahamadi de TERRE VERTE Burkina)

Localisation de La Saisonnière

 2 sites de production maraîchère à Ouagadougou :
–   Un grand champ, quartier Bendogo, où 43 femmes travaillent au jardin et où d’autres formations ont lieu (voir ci-dessous dans l’article)

Le champ de Bendogo

La_Saisonniere _07
La_Saisonniere _06
La_Saisonniere _02

–   Dans l’enceinte de l’IPD-AOS (l’Institut Panafricain pour le Développement Afrique de l’Ouest et Sahel), au pied de l’échangeur de l’est (route de Fada) entre la station Shell et le BUMIGEB. Sur ce terrain cédé à l’association par l’Institut Panafricain pour le développement, où 40 femmes développent l’activité

Commercialisation 
sur l’un et l’autre site de production

Les jardins disposent chacun d’un kiosque de vente en bord de champ
Vous pouvez y trouver de très bons légumes certifiés Bio-SPG 
Le jardin de l’IPD-AOS est ouvert du Lundi au samedi.
Un marché hebdomadaire se tient jeudi, vendredi et samedi sur le site de l’IPD-AOS où sont vendues aussi les productions du champ de Bendogo.
Contactez-les : WhatsApp : 70 26 84 17  //   Tel. Mme Sedgho : 76 45 51 12

L’association est en pointe sur la réflexion sociale autour du bio et sa présence sur les marchés de quartiers (et pas seulement sur les marchés de niche des expatriés et de la classe moyenne burkinabè) en est l’exemple.

Le site de l’IPD-AOS et son kiosque

La_Saisonniere _09
La_Saisonniere _08
La_Saisonniere _10

Sensibilisations et Formations en Agroécologie

l’IPD-AOS est aussi un des centres les plus actifs de formation et de sensibilisation pour le maraîchage biologique au Burkina Faso

L’association La Saisonnière est impliquée dans un ambitieux projet de sensibilisation-formation à la transition vers le maraichage bio : sensibiliser 1 500 producteurs (600 ont été touchés fin octobre), en former 300 (140 le sont déjà dont 50 ont obtenu une certification SPG-Bio).
–  Au centre expérimental de tri de tampouy de l’APAB association des professionnels pour l’assainissement du Burkina les femmes ont appris à faire du compost à partir des déchets ménagers Depuis leur formation elles produisent du compost aérobie et même le bokashi (compost particulièrement riche) qu’elles commercialisent auprès des jardiniers
–   La Saisonnière a également formé les femmes de Yagma .
–   Les femmes de Tanghin barrage à côté de l’action sociale,
–   Les femmes de Nabouinsweende au jardin de l’amical des forestières à Tampouy près de la marie
–   Les femmes des jardins situés au niveau de la bande verte de Ouagadougou
Toutes ces productrices de légumes étaient dans l’agriculture conventionnelle ou bien utilisaient la fumure organique sans formation

Accompagnement vers une certification Bio-SPG

La Saisonnière forme et a formé un grand nombre de producteurs mais la certification Bio-SPG concernera seulement ceux qui seront admis après l’examen final
La Saisonnière, accompagnée dans ce travail par l’équipe technique du CNABio et ses partenaires l’ALCP (Association de Lutte Contre la Pauvreté) et l’APAB (Association des Professionnels pour l’Assainissement du Burkina), mène des activités de suivis pour amener les producteurs de ces jardins autour de Ouagadougou à la certification Bio SPG .

Le Bio SPG (Système Participatif de Garanti) est une certification locale respectant des normes définies dans un cahier de charge, en particulier la non-utilisation des intrants chimiques. Les producteurs utilisent le compost dont le compost bokashi et des biopesticides
Voir notre article : CNABio Conseil National de l’Agriculture Biologique

Le processus vers le Bio SPG mis en place par la Saisonnière dans les jardins
Dans chaque jardin un bureau de coordination qui comprend un coordonnateur SPG et deux GLC (Groupe Local de Contrôle)
Le coordonnateur est l’interface entre la structure chargée de la certification, le CNABio, et les producteurs
Les GLC sont des leaders désignés parmi les producteurs qui jouent le rôle de vigile pour voir si tout va bien. Les GLC rendent compte au coordinateur
Après un processus plus ou moins long le jardin est proposé à la certification. La certification est donnée par le Comité Central de Certification (CCC)

Des formations en culture hors sol sur tables

A Bendogo les jeunes filles et garçons après l’alphabétisation suivent la formation en menuiserie et agroécologie et biologie

La_Saisonniere _05
La_Saisonniere _14

Des tables sont fabriquées à La Saisonnière pour la promotion de l’agriculture biologique en hors sol et développer les cultures à la maison juste pour la consommation familiale de laitues, des concombre, tomates, la consommation d’eau n’étant pas importante.
Table avec substrats 25 000 FCFA
Pour vos commandes de tables appeler au 70 38 11 04 ou au 70 27 54 16 ou encore au 70 26 84 17
Voir l’article de la BBC de 2017 : Burkina: la micro-agriculture pour l’autonomisation des femmes (surtout la dernière partie de l’article « Micro-culture sur table » où il y a quelques photos)

En marge de l’agroécologie
Des formations Coupes/Couture – Tissage – Teinture – Alphabétisation

La_Saisonniere _01
La_Saisonniere _03
La_Saisonniere _13
La_Saisonniere _04

Toujours dans le souci de sortir les femmes de la pauvreté, La saisonnière offre aussi ces différentes formations. 92 femmes sont formées à des activités rémunératrices : coupes/couture, tissage, teinture, transformation alimentaire (comme sur la photo : les gâteaux de Pain de singe, fruit du Baobab)…
De plus, elles ont l’opportunité d’apprendre à lire et à écrire, mais aussi d’apprendre à faire leurs comptes pour savoir gérer leurs revenus.
Le centre de coupe/couture Nicolas Depreux et des cours d’alpha se trouvent à Bendogo.
Voir
 : La fondation Nicolas Depreux

Le Faso.net a consacré un article sur les activités de La Saisonnière en 2018 :
L’association « La Saisonnière » : Un foyer de lutte contre la pauvreté des femmes au Burkina Faso

CONTACTS et LIENS
Mme Sedgho Sophie, présidente
Tel. (+226) 76 45 51 12
sedghosophie@gmail.com
Facebook Sophie Sedgho
La Saisonnière
WhatsApp : 70 26 84 17 pour vos commandes
Email : saisonniere@gmail.com
Facebook La Saisonnière

Voir aussi d’autres acteurs burkinabè
dont les techniques sont agroécologiques ou s’en approchent

Ceux pour lesquels nous avons fait des articles spécifiques dans notre rubrique Agroécologie Burkina Faso de BurkinaDoc Mil’Ecole :

–   Un recueil de plus de 80 structures qui développent l’agroécologie au Burkina avec contacts et liens et Des points de vente bio à Ouaga et au BF
–   TERRE VERTE et ses fermes pilotes de Guiè, Filly, Goéma et la jeune Barga ;
–   Terre et Humanisme et les structures avec lesquelles elle travaille dont  l’AIDMR,  Beo-Neere et APAD Sanguiè et d’autres encore.
–   Le CNABio qui délivre un label local bio SPG ; ARFA et Bioprotect ;
–   Autre Terre et les structures qu’elle soutient au BF : ATAD, APIL et d’autres ;
–   L’agroforesterie avec Tiipaalga et l’APAF ;
–   Le CEAS-BF, NAPAM BIO, La SaisonnièreICCV-Nazemse, Le Burkina Vert, Yakouba Sawadogo
–   AFDI et le BF, Jardins du Monde et les plantes médicinales au BF
et bien d’autres.

Voir aussi dans notre rubrique Techniques agroécologiques et ressources agricoles au Sahel :
Composts, Fertilisants bio, Microorganismes Efficaces (EM) – Recettes avec Beo-Neere Agroécologie
Artémisia, culture et posologie
Produire des fraises bio au Burkina Faso avec Béo Neere Agroécologie
– Arbres de brousse et sécurité alimentaire :
*      Au Burkina Faso 
*     Au Niger