Logo-APAIM

Agroécologie Afrique de l’Ouest
–  Mali  –

APAIM

Association pour la Promotion de l’Agriculture Intelligente au Mali

Logo-APAIM

L’Association pour la promotion de l’agriculture intelligente au Mali (APAIM) est une jeune association initiée par des jeunes agronomes. Composée de 12 personnes dont 7 femmes formés à l’IPR de Katibougou de l’Université de Ségou, elle a reçu son récépissé le 5 juillet 2019.
Ils ont un site de production de 2 Ha proche de Ségou où ils pratiquent le maraîchage agroécologique bio.
Les formations qu’ils font ont 2 volets : théorique et pratique.
Ils ont un siège à Ségou et un bureau à Bamako où sont dispensées les parties théoriques des formations.

Leur vision

La vision de l’APAIM est d’œuvrer pour la construction d’un futur meilleur pour les enfants, et d‘accroître la production agricole et la productivité des agriculteurs de façon durable en leur apportant un savoir-faire et un savoir-être leur permettant de produire de la manière la plus rationnelle possible tout en respectant la santé humaine, animale, environnementale et les écosystèmes.
L’agriculture intelligente est une réponse durable dans la lutte contre le changement climatique
Elle a pour objectif de favoriser l’esprit de solidarité et d’entraide entre les membres de l’association.

APAIM-Mali_07

La technique des cordons pierreux

APAIM-Mali_11

La technique du Zaï

APAIM-Mali_10

La technique de la RNA

APAIM-Mali_02

Pulvérisation de bio-pesticides

Leur objectif stratégique

C’est de rendre dès tout petits les enfants amis et défenseurs de la nature par l’apprentissage de l’éducation environnementale et de devenir une institution locale qui assure un futur meilleur pour toute la population du Mali à travers l’agroécologie et une meilleure alimentation pour les enfants.

Leurs modules de formation

« Nous nous sommes engagés à aider les agriculteurs à atteindre l’autosuffisance alimentaire et nutritionnelle, à résister aux changements climatiques à travers l’intelligence de l’agriculture, qui n’est autre chose que la combinaison de l’agriculture traditionnelle et les savoirs scientifiques !!! »

Ils font beaucoup de formations à Bamako dans les champs des agriculteurs qui font appels à eux.

–   Formation aux techniques du zaï, des cordons pierreux, les demi-cercles et du paillage pour l’amélioration de la fertilité du sol et la retenue des eaux de pluie dans les champs.
–   Formation à la fabrication des engrais et fertilisants organiques : le bokashi, le compost liquide et solide, le lombri-compost, les micro-organismes efficaces, les engrais verts.
–   Formation à la gestion des nuisibles des cultures : fabrication des bio-pesticides à base de Neem et celui dénommé Appichi (réalisé avec gingembre, piment rouge, ail et alcool), l’association des cultures, la rotation de culture et l’intégration des plantes pièges

APAIM-Mali_01

Champ bio

APAIM-Mali_05

Champ de cultures associées

APAIM-Mali_06

Champ d’un de leurs paysans à Banankoro

APAIM-Mali_04

Plants prêts à reboiser l’Université de Ségou

En agroforesterie :

–   Formation des agriculteurs à la RNA (la Régénération Naturelle Assistée) : ne pas nettoyer les champs de tous leurs arbustes mais tailler ceux qui sont fertilisants pour qu’ils grandissent et deviennent des arbres.
–   Faire des pépinières pour reboiser .

Des sensibilisations à l’agroécologie et à l’environnement

–   Une sensibilisation à la transition agroécologique auprès d’agriculteurs conventionnels dans la ville de Siby
Faire comprendre pendant les formations et auprès d’agriculteurs conventionnels comment les pratiques agroécologiques contribuent à améliorer la fertilité du sol (lutte contre l’érosion, concentration des éléments fertilisants), à accroître les disponibilités en eau (rétention et infiltration de l’eau), et répondent à des objectifs environnementaux divers (biodiversité, protection contre les inondations) et à la lutte contre le changement climatique (stockage du carbone).
–   Un projet en cours d’éco-classe sur l’éducation environnementale des enfants. Une sensibilisation par la pratique et la théorie. La théorie se fait à travers des jeux explicatifs et des images. (A cause de la crise sanitaire le projet est l’arrêt pour le moment)

APAIM-Mali_09

Fidèle à son objectif de favoriser l’esprit de solidarité et d’entraide, l‘APAIM s’est rendue à la nuit de l’entreprenariat à l’hôtel de l’Amitié de Bamako en janvier 2019 pour soutenir les entrepreneurs et futurs entrepreneurs du Mali : « Ce qui était plus intéressant c’est qu’il y avait plus de femmes entrepreneurs, les femmes ont la clé d’un monde meilleur ».

APAIM-Mali_08

« Grève mondiale pour le climat » 
et
« Caravane de l’agroécologie et systèmes alimentaires
durables au Mali » 
23 et 24 septembre 2019

Le 23 septembre 2019 lors d’un sommet exceptionnel des chefs d’Etat organisé à l’ONU sur le climat, a été décrétée « une grève mondiale pour le climat ».
Dans ce cadre, l’Institut de Recherche en Agriculture-biologie en collaboration avec l’Association Malienne pour la Solidarité et le Développement (AMSD) ont organisé une Caravane de l’agroécologie et systèmes alimentaires durables au Mali » sous forme de marches et d’une conférence, en vue d’échanger et de sensibiliser sur l’agroécologie et la durabilité des systèmes alimentaires

APAIM-Mali_14
APAIM-Mali_13
APAIM-Mali_12
APAIM-Mali_15

L’APAIM a activement participé à cette marche à Siby lors d’une séance de sensibilisation qu’elle organisait sur la transition de l’agroécologie et le changement climatique, avec le maire de la ville des agriculteurs/trices, des étudiants…

APAIM-Mali_17

De plus Fanta Tanou, présidente de l’APAIM, a pris part à la conférence sur l’Agroécologie et transformation des systèmes alimentaires au Mali : rapprocher science et pratique à l’Institut Français de Bamako.

Cette conférence a réuni une centaine de participants, parmi lesquels des universitaires, des décideurs politiques, des représentants d’organisations d’agriculteurs, d’ONG et du secteur privé.

Voir l’article de présentation :
Conférence à Bamako, Mali. En anglais et en français (en bas de l’article)

CONTACTS ET LIENS
Fanta TANOU, présidente, agronome de l’université de Ségou, spécialisée en agriculture vivrière et durable.
WhatsApp : (+223) 62 94 08 37
Téléphone APAIM (+223) 92 29 44 32  //  51 48 78 29
Facebook APAIM

Voir aussi sur notre site BurkinaDoc de Mil’Ecole, les rubriques :
– Techniques agroécologiques et ressources agricoles au Sahel et en Afrique de l’Ouest
Rubrique qui recense les articles sur des Techniques agroécologiques et ressources agricoles,  expérimentées par des centres agroécologiques du Burkina Faso et la sous-région
Voir 
nos autres articles sur l’Agroécologie au Mali et aussi au Bénin, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire

Mil’Ecole – Juin 2020