Logo_Enda-Pronat

Agroécologie Afrique de l’Ouest
–  Sénégal  –

Enda Pronat

« ENvironnement Développement Action pour la PROtection NAturelle des Terroirs »

Logo_Enda-Pronat

Créé dans les années 80, Enda Pronat intervient depuis 30 ans pour la promotion de l’agro écologie au Sénégal.
Enda Pronat part de l’expérimentation de modèles agroécologiques et du renforcement des capacités des populations pour aller vers la construction de plaidoyers au sein de coalitions au niveau national et sous-régional. Pour ce faire, Enda Pronat développe avec ses partenaires une démarche participative portée par l’ensemble des acteurs qui part du diagnostic de leur situation. Ainsi, ils planifient des actions qui mènent à un modèle alternatif de développement.
La démarche s’appuie principalement sur des ateliers, des champs écoles, des formations, des visites d’échanges

Enda-Pronat_04
Enda-Pronat_05
Enda-Pronat_06

NDIOB, commune verte, 2020

Elle permet une appropriation du processus de recherche-action par les paysans, ce qui facilite aussi l’application et la diffusion des changements qui en résultent.

Sa Mission

Contribuer à la mise à l’échelle de la transition agroécologique (TAE) au Sénégal et dans la sous-région.
La TAE implique l’éducation de la jeunesse et la mobilisation des différents acteurs/sphères d’influence (politiques, chercheurs, paysans, société civile) dans des partenariats multi-acteurs à différentes échelles (locale, nationale, sous-régionale, internationale).
L’enjeu est d’arriver à développer et élargir les partenariats entre acteurs à différentes échelles.

Les activités d’Enda Pronat

Enda Pronat et le droit foncier des populations locales.
Sensibilisation et formation sur les procédures de régularisation foncière
auprès de producteurs.trices, élu-e-s, autorités locales, des communes situées dans Niayes, bassin arachidier et au Sénégal oriental.
Lutte contre l’accaparement des terres et pour la sécurisation foncière des exploitations familiales :  3 victoires judiciaires en faveur des droits fonciers des populations locales, dont l’une sur 10 000 ha de terres agricoles (Dodele) grâce à une société civile bien organisée au sein du CRAFS (Cadre de Recherche et d’Action sur le Foncier).

Accompagnement d’Enda Pronat pour la transition agroécologique.
Formation à la RNA
(Régénération Naturelle Assistée) de 1 132 producteurs.trices dans les communes de Diouroup, Tattaguine, Diarrère, Koussanar et Ndoga Babacar.
Sensibilisation et formation vers la transition agroécologique (TAE) : 1 447 producteurs-trices en 2019 s’y sont engagés dont 692 suivis.  Emergence d’exploitations agroécologiques « modèles » et 60% des exploitations accompagnées dans la zone de Koussanar sont à un niveau de TAE très avancé selon la FAO.

Enda-Pronat_02
Enda-Pronat_01
Enda-Pronat_03

Ateliers á Kédougou, 2021

Amélioration des rendements significatifs du mil, arachide, niébé, oignons dans les exploitations familiales accompagnées ou suivies à Keur Moussa, Koussanar, Diouroup et Guédé.
Soutien des producteurs en matériels, intrants et aménagements hydroagricoles et mise en place de caisses autogérées pour faciliter l’accès des producteurs.trices aux intrants et matériel agricoles.

Enda Pronat et l’éducation environnementale des élèves.
5 527 élèves sensibilisés à Diouroup et Guédé, qui participent au compostage et au reboisement.

Enda Pronat et la formation des jeunes 
– Mise en place d’une licence professionnelle en Agriculture Ecologique et Biologique (90 étudiants et étudiantes formés en 3 ans) ;
– Cinq (05) jeunes maraichers formés et installés à Diouroup avec des systèmes de pompages solaires.

Enda Pronat et l’amélioration de la commercialisation de produits bio.
Mise en place d’une coopérative agricole au profit de 400 exploitations familiales.
Près de 500 tonnes de légumes issus de l’agriculture saine et durable des Niayes, commercialisées avec un prix rémunérateur.

Enda Pronat et l’action vis-à-vis des politiques
Etablir un plaidoyer pour l’intégration de l’agroécologie dans les politiques qui est intégré dans le Programme National d’Investissement Agricole et le Plan Sénégal Émergent (PSE) 2019-2024.

La DyTAES (Dynamique pour une transition agroécologique au Sénégal).
Organisation de la Société civile dans laquelle se regroupe une diversité d’acteurs de l’agroécologie comprenant des paysans, des organisations communautaires de base, des collectivités territoriales, des organisations non-gouvernementales, des chercheurs et des entreprises privées.
La DyTAES vise à contribuer aux réflexions de l’État sur la question de la transition agroécologique.
(Cliquer sur la carte des lieux de consultation de la DyTAES en 2019 pour l’agrandir)

DyTAES-carte
Enda-Pronat_07
Enda-Pronat_08

DyTAES se présente

En 2019, la DyTAES a conduit un vaste processus de consultations, sous forme d’ateliers multi acteurs, qui avaient pour objectifs :
– d’établir pour chaque zone un diagnostic des enjeux majeurs en matière d’agriculture, d’élevage, de développement rural et de sécurité alimentaire ;
– d’identifier et documenter des initiatives agroécologiques prometteuses ;
– de comprendre pour chaque zone les freins et leviers à la transition agroécologique ;
– de recueillir les propositions politiques des acteurs en lien avec les enjeux majeurs identifiés.
Un atelier spécifique de consultation a également été organisé à Dakar avec les consommateurs et leurs associations pour prendre en compte leurs visions de la transition agroécologique.
Voir :
–  La charte d’engagement DyTAES
–  Contribution aux politiques nationales pour une transition agroécologique au Sénégal. Note de synthèse à l’attention des décideurs

Enda Pronat et ses activités en réseau

A travers la 3AO, la COPAGEN et la Convergence qui porte le plaidoyer auprès de la CEDEAO et de l’UMEOA (règlement sur la biosécurité, livret Vert,…).

Au Sénégal Enda Ponat est le point focal de la COPAGEN. (Coalition pour la protection du patrimoine génétique africain).
La COPAGEN est née en 2004. C’est un mouvement associatif citoyen regroupant des organisations de la société civile de l’espace Ouest-Africain, notamment les huit pays de l’UEMOA, Le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, plus la Guinée.
Son but est de contribuer à la promotion des droits des communautés sur les ressources génétiques dans un contexte où ils sont victimes de divers fléaux tels que les OGM, la bio piraterie et l’accaparement des terres.
Voir l’article du Média citoyen.com du 21 avril 2021 : Non reconnaissance des semences paysannes, des activistes africains dénoncent

Éducation environnementale des élèves

Pour le droit aux semences paysannes

Sécurisation du patrimoine foncier

…contre l’accaparement des terres

Enda Pronat est coordonnateur du Projet KCOA du Centre de Connaissances en Agriculture Biologique en Afrique de l’Ouest.
Le projet a pour but
la collecte, préparation et validation des connaissances, la diffusion des connaissances et la mise en réseau.
Pour l’Afrique de l’Ouest, le pôle est installé́ au Sénégal avec des partenaires dans les 4 autres pays au départ. Ces pays sont : le Mali, le Nigéria, le Bénin et la Gambie. Le pôle est piloté par trois organisations que sont :
–  ENDA PRONAT, responsable de l’extrant A qui va collecter les connaissances endogènes et scientifiques et les valider ;
– La FENAB
est responsable de l’extrant B qui va former les formateurs /multiplicateurs et animer la plateforme digitale) ;
–  AGRECOL (responsable de l’extrant C qui va animer le développement des chaines de valeur biologique, mettre les acteurs en réseaux et susciter le développement des marchés et des Systèmes Participatifs de Garantie (SPG).

Enda Pronat est partenaire du Projet AVACLIM (2020-2022)
Enda Pronat est partenaire pour le Sénégal du projet AVACLIM qui bâtit un argumentaire fondé scientifiquement en collaboration avec les praticiens de l’agroécologie. Le consortium scientifique d’Avaclim est composé du Cirad et de Montpellier SupAgro, est piloté par l’IRD France (Institut de Recherche pour le Développement).
Voir les 5 fiches de présentation des praticiens de l’agroécologie qui serviront de base pour l’évaluation. Elles ont été élaborées par Enda Pronat pour Avaclim :
–  Union des collectivités de Tattaguine
La mission de cette union est de renforcer l’autosuffisance alimentaire à travers le renforcement des capacités des communautés locales dans la gouvernance durable de leurs ressources naturelles et des exploitations familiales.
–  
La Fédération des Producteurs Maraîchers de la Zone de Niayes (FPMN)
La mission de la FPMN est de promouvoir la collecte et la fabrication de compost à partir de déchets d’abattoir pour nourrir les sols pauvres des périmètres maraîchers environnants.
–  Diampoulo Diallo, une exploitation innovante
L’exploitation familiale de Mr D. Diallo, dans le Sénégal oriental, met en œuvre une transition agroécologique depuis une dizaine d’années.
– 
Ndiob, une commune résiliente
La mission de la commune est de faire de Nbiob une commune verte, résiliente à travers un processus de développement inclusif, endogène et respectueux des droits des personnes vulnérables.
– 
La ferme de Guélack
Le village de Guélack a été transformé par la volonté de deux cousins: Mamadou et Ousmane Sow qui ont mis en place un groupement réunissant des éleveur·ses dans le but d’améliorer leurs conditions de vie et d’amener progressivement la communauté à être autonome.

CONTACTS ET LIENS

ENDA PRONAT
Adresse :
54, Rue Carnot,
Immeuble Cheikh Hamidou KANE
Dakar, Plateau
Tel : (+221) 33 889 34 39
Mail : info@endapronat.org
pronat@endatiersmonde.org
Facebook : ENDA Pronat
Site
 : ENDA Pronat