Agroécologie Afrique de l’Ouest
–  Sénégal  –

Tolou Keur – Ecovillages

Agence Sénégalaise de la Reforestation et de la Grande Muraille Verte (ASRGMV)

Le projet s’inscrit dans les actions de l’Agence Sénégalaise de la Reforestation et de la Grande Muraille Verte (ASRGMV) présidée par le militant écologiste et ancien ministre de l’Environnement, Haidar El Ali.
Il est né en 2020 de la conscience des ressources alimentaires et médicinales en Afrique face à la crise COVID et des richesses insuffisamment exploitées par les populations.
Il est né aussi de l’impératif d’appuyer les villages de façon durable et rapide par la réactivation de leur savoir-faire dans un contexte d’urgence, et de sortir de la vision de la famine africaine pour créer celle de la véritable souveraineté.
Voir le programme des premières formations de juillet 2020 à Fatick, Kédougou et Dakar en vue de la mise en œuvre de 3 projets pilotes : ASERGMV / Actualité des actions Tolou Keur

Écovillages / Programme Tolou Keur
(signification en wolof champs de cases améliorés)

Le maître d’œuvre Tolou Keur, Ali Ndiaye, sénégalo-brésilien, ingénieur agronome formé à l’Université fédérale et rurale de Rio de Janeiro en Brésil et, concepteur du programme PAIS au Brésil (production agroécologique intégrée et soutenable) avec plus de 12 000 unités qui fonctionnent à ce jour) : Dans un espace d’un hectare, on produit du maraîcher, de la volaille, des fruits et on y développe de la pisciculture. Le tout dans un même espace.
Entre 2005 et 2014 ils avaient déjà développé 15 000 unités de Pais dans 26 Etats au Brésil.
Voir l’interview de Aly Ndiaye, en février 2014 : Il faut avoir d’autres alternatives de production 
La directrice des Écovillages et des filières vertes, Karine Fakhoury, spécialisée dans l’écologie de la santé est à l’initiative de Tolou Keur.

OBJECTIF

La restauration des sols et de la forêt en plus de celles de la souveraineté alimentaire et du principe de la dignité en conjuguant les savoirs traditionnels du continent à ceux de la permaculture, de l’agroécologie, du jardin-forêt et jardin-mandala.

Tolou_Keur_03
Tolou_Keur_05
Tolou_Keur_02
Tolou_Keur_04

Et aussi installer au Sénégal sur le mode Tolou Keur des cliniques de santé (par opposition à celles qui soignent les maladies), en créant des forêts nourricières à l’arrière des maisons. Ces cliniques de santé seraient de véritables oasis qui pourraient révéler à nouveau l’art de vivre villageois.
Une mobilisation qui concerne tout un chacun et l’implication est possible à tous les niveaux du projet.

Description des Tolou Keur

Les Tolou Keur sont des constructions collectives dont la forme avec le poulailler au milieu permet de favoriser la pratique agroécologique : Les légumes et fruits pourrissants seront directement donnés aux poules sans transport et leurs fientes serviront pour le compost.
Leur superficie : à partir de 500 mètres carrés à 5 000 mètres carrés ou plus mis à disposition des populations.
60 espèces mélangées nourricières ou médicinales sont intégrées selon un design précis.
Type et quantité espèces plantées
:
– Cycle court : Maraichères – 20%
– Graines alimentation – 20 %
– Légumineuses fertilisation du sol – 10%
– Arbres fruitiers : 20%
– Arbre utilisation domestique : 10%
– Arbres natifs : 20%

Formation

Tolou Keur est aussi un programme de formation aux techniques de permaculture, d’agroforesterie, d’agroécologie, et de sciences de la santé par les plantes, la nature et les savoirs ancestraux.
Elle consiste à former des formateurs qui vont à leur tour en former d’autres, garantissant la perpétuité du projet. L’appui potentiel pour une formation de 50 personnes dans 5 régions, pour une réalisation en cascade, et la recherche constante de volontaires pour un déploiement dans tout le pays…
Ce programme s’annonce comme un terreau fertile pour prospecter les villages pouvant être éligibles aux statuts d’écovillages.
Voir le document officiel de  l’Agence Sénégalaise de la Reforestation et de la Grande Muraille Verte (ASRGMV)  : Programme Formation Tolou Keur, Forêts nourricières et médicinales : 3 Tolou Keur, 3 régions, 3 mois, 55 formés
Critères de sélection pour suivre la formation des formateurs
– Français lu, écrit, parlé et/ou wolof, dialecte du village apprécié
– Expériences en agriculture, en coopérative, travail collectif
– Expérience locale pour travailler avec les populations rurales, groupement de femmes, sociétés civiles organisées

Des formateurs de formateurs ou parrains s’expriment sur leur investissement

Pour voir l’ensemble des vidéos des formateurs de formateurs ou parains :TOLOU KEUR: famille téranga, une filière verte est née

Critères de sélection pour formation en vue d’une installation de Tolou Keur
– Habiter dans la zone
– Occupation officielle du terrain (document de propriété)
– Être agriculteur ou avoir le profil, groupements de femme, groupements scolaire, sociétés civiles organisées

Les réalisations

Fin 2020 créés par leurs propres moyens ou avec l’appui d’un parrain,

Tolou_Keur_01

(Cliquez sur la carte pour l’agrandir)
Les Tolou Keur installés
:
Diakhaling (Kédougou, Est) – Ndiob (Région Fatick) – Ouakam (Dakar) – Belvédère(Thiès) – Tiafoura (Thiès) – Kabadio (Casamance ouest)

Les Tolou Keur en cours d’installation :
*Walaldé (St Louis, Est) – *Kanel (Matam, Est) – *Nioro (Koalack) – *Niakhar (Fatick) – *Guédiawaye (Dakar) – *Keur Moussa (Thiès) – * Gagnabougou Malicounda (Thiès) – *Djembering (Casamance ouest) – *l’Hôpital de Fann (Dakar)

Tolou_Keur_06
Tolou_Keur_08
Tolou_Keur_07
Tolou_Keur_09

Tolou Keur se dote aujourd’hui de spécialistes intermittents volontaires et bénévoles engagés depuis longtemps dans l’amour du vivant, nationaux et internationaux.
Une véritable sentinelle se crée progressivement pour réaliser des Tolou Keur même dans les lieux privés aux fins de sensibilisation.

CONTACTS ET LIENS

Tolou Keur
–  Tel :
(+221) 78 291 85 28 (du lundi au vendredi de 10 h à 12h)
–  WhatsApp :
(+221) 78 291 85 28
–  Mail : TolouKeur@reforestation.gouv.sn
(réponse rapide)
–  Facebook
Tolou Keur

Haïdar El Ali
–  Tel : (+221) 77 939 50 50
–  Mailhaidar.el.ali@yahoo.fr
–  Mailcontact@reforestation.gov.sn
–  Tel reforestation : (+221) 77 764 83 03
–  Facebook Agence sénégalaise de la Reforestation et de la Grande Muraille verte
Aly Ndiaye, agronome, Consultant en agroécologie
–  Mailalypais@gmail.com

Voir aussi :
–   La page de l’ l’Agence Sénégalaise de la Reforestation et de la Grande Muraille Verte (ASERGMV)
–   Un article du Monde du 21 Aout 2020
Le Sénégal lance un projet de forêts nourricières et médicinales
–   Le document en brésilien paru au Brésil en 2009 sur le programme PAIS
(production agroécologique intégrée et soutenable) conçu par Ali Ndiaye, sénégalo-brésilien /
Mais alimento, trabalho e renda no campo : Saiba como produzir alimentos saudáveis e preservar o meio ambiente . Cartilha Passo-a-Passo. (Plus de nourriture, de travail et de revenus à la campagne : apprenez à produire des aliments sains et à préserver l’environnement. Guide étape par étape)
Enfin :
   2 vidéos en Wolof : Tolou Keur expliqué par Mr Faye de Bambey (en 2 parties)
et 1 vidéo en français : Tolou Keur. Choix des semences et fabrication des planches par observation de l’eau sur le sol, montrés par Aly Ndiaye

Voir aussi sur notre site BurkinaDoc de Mil’Ecole, les rubriques :
– Techniques agroécologiques et ressources agricoles au Sahel
Rubrique qui recense les articles sur des Techniques agroécologiques et ressources agricoles,  expérimentées par des centres agroécologiques du Burkina Faso et la sous-région. En particulier les articles :
–  Plantes Médicinales : des recettes pour se soigner avec les plantes au Burkina Faso, au Togo et au Bénin et pour soigner les bovins en Afrique sub-saharienne
–  Arbres de brousse et sécurité alimentaire :    Au Burkina Faso  et    Au Niger

Et voir nos autres articles sur l’Agroécologie au Sénégal et aussi au Bénin, au Mali, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Togo et au Niger