Agroécologie Afrique de l’Ouest

Les Caravanes Ouest Africaines 

Convergence des luttes pour la terre, l’eau et les semences paysannes

Naissance du mouvement

Plusieurs mouvements sociaux de base et organisations de la société civile, engagés dans la défense des droits à la terre, l’eau et les semences paysannes, se sont réunis à Dakar en octobre 2014, dans le cadre du Forum Social Africain, pour lutter et protester contre les accaparements de toutes les ressources naturelles et contre les violations systématiques des droits humains qui les accompagnent.
Le partage des idées nous a amenés à reconnaître la solidarité essentielle de nos luttes et à nous réunir de nouveau lors du Forum Social Mondial à Tunis en mars 2015, où nous avons poursuivi ce dialogue avec des mouvements et organisations du monde entier.
Cela a abouti à la création d’une convergence globale des luttes pour la terre et l’eau.

Caravane_Ouest_Africaine _02

Réunis au sein de plateformes nationales pour mener des activités en synergie dans le cadre de la Convergence, leur première action est la Caravane ouest-africaine pour la terre, l’eau et les semences paysannes, qui est soutenue par des réseaux sous-régionaux notamment : ROPPA, COPAGEN, COASP, RBM, Via Campesina Afrique 2, No Vox Afrique, AFSA, Nous sommes la solution…

But des caravanes

Sensibiliser les populations
Mobiliser les organisations et mouvements sociaux
S’engager pour la paix, la justice et l’équité sociale et environnementale, l’égalité de genre, la santé publique et la lutte contre le changement climatique ;
Interpeller les autorités politiques et administratives nationales et les institutions sous-régionales (CEDEAO et UEMOA)

1ère Caravane (3 au 19 mars 2016)
Du Burkina au Sénégal

la 1ère caravane a débuté avec des activités de lancement dans les pays (entre le 25 février et le 2 mars)
Son chemin
BURKINA FASO : Ouaga – Houndé – Bobo Dioulasso –
MALI : Sikasso – Bamako – Kayes
SENEGAL : Tambacounda – Mekhe – Kaolack – Diamniadio – Dakar).

Première caravane, Burkina Faso 2016

Accaparement des terres et terrorisme,
Mali 2016

Non à l’accaparement des terres,
Sénégal 2016

Des semences
conservées depuis des millénaires, 2016

Les représentant-e-s du Niger, Nigeria, Togo et Bénin ont rejoint la caravane à Ouagadougou,
le Ghana à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso,
la Côte d’ivoire a rejoint la caravane à Sikasso au Mali,
la Mauritanie à Rosso dans le nord du Sénégal,
la Guinée Conakry à Tambacounda, au Sénégal.
La Gambie, la Guinée Bissau, la Sierra Léone ont rejoint la caravane à Kaolack

2de Caravane ouest-africaine (10 au 30 novembre 2018)
De la Guinée Conakry au Bénin

De la Guinée Conakry au Bénin, en passant par la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo, près de 10000 personnes issues de communautés, d’organisations de défenses des droits (humains, femmes, jeunes), de mouvements paysans (éleveurs, artisans, pécheurs, etc.), etd’ONG ont pris part à cet évènement.
GUINEE-CONACRY : Mamou, Faranah, Macenta, Nzérékoré,
COTE D’IVOIRE :
(Abidjan), Man, Daloa, Aboisso
GHANA :  
Takoradi, Accra, Ho,
TOGO :
Kpalimé, Atakpamé, Lomé
BENIN :
Cotonou, Gbahouété, Université d’Abomey-Calavi

Caravane_Ouest_Africaine _03
Caravane_Ouest_Africaine _01

BEDE, COFERSA et le COASP-Mali y ont notamment partagé leur expérience avec le processus « Semences Normes et Paysans pour la reconnaissance des systèmes semenciers paysans au Mali ». Le journal sur les Droits collectifs des paysans sur leurs semences  a été partagé en plusieurs centaines d’exemplaires.

Coalitions d’acteurs pour la biodiversité et les droits des paysans

Le COASP – Comité Ouest Africain des Semences Paysannes  – Facebook –
Le COASP est né à la foire des semences paysannes de Djimini en 2011, de la volonté des acteurs praticiens des semences paysannes de se mettre en réseau pour échanger les informations sur les semences paysannes et les droits des paysannes et paysans, leurs expériences, leurs pratiques et leurs semences paysannes.
Il réunit des paysannes et paysans producteurs de semences paysannes, organisés ou non, des structures d’accompagnement et des personnes ressources qui partagent la même vision, veillant à ce que les paysannes et paysans soient au cœur des décisions.
Dans chaque pays, il se base sur les dynamiques des acteurs des semences paysannes qui définissent leur mode d’organisation
Le COASP est développé au sein de l’Association BEDE (Projet agricole, projet de société Pour la souveraineté alimentaire). Voir sur site BEDE.

 La CGLTE-AO – Convergence Globale des Luttes pour la Terre et l’Eau – Afrique de l’OuestSiteFacebook
La CGLTE‐AO est un mouvement paysan et citoyen en marche pour défendre les biens communs et les droits des communautés urbaines, péri‐urbaines et rurales.
La Convergence Globale des Luttes pour la Terre et l’Eau ‐ Afrique de l’Ouest est composée de plus de 300 organisations notamment paysannes comprenant les agriculteurs, éleveurs, pastoralistes, pêcheurs, forestiers et des organisations représentant des victimes d’accaparement de terres et de l’eau, tant en milieu rural, périurbain et urbain, des déguerpi.e.s des quartiers populaires, des jeunes, des femmes et des ONG des 15 pays de l’espace de la CEDEAO et de l’UEMOA ainsi que la Mauritanie

Comité international de planification pour la souveraineté alimentaire (CIP)
(International Planning Committee for Food Sovereignty -IPC) Site
Le CIP est une plateforme mondiale autonome et auto‐organisée de producteurs d’aliments à petite échelle, d‘organisations de travailleurs ruraux et de mouvements sociaux et communautaires (800 organisations et 300 millions de personnes) dont l’objectif est de faire avancer la mise en œuvre de la souveraineté alimentaire au niveau mondial et régional.

Des Documents pour aller plus loin

–  Caravane Ouest africaine : Droits à l’Eau et à la Terre, une Lutte Commune – Livret vert de la convergence : document de plaidoyer – 2016 (Pdf téléchargeable)
–  Rapport Général de la 2ème Caravane Ouest Africaine – 2018 (Pdf téléchargeable)
–  Un article sur le site de BEDE présente la 2ème caravane – 2018
–  Droits collectifs des paysans sur leurs semences – 2018 (Pdf téléchargeable)

Voir aussi nos articles dans la rubrique Agroécologie Afrique de l’Ouest de BurkinaDoc de Mil’Eole :

–  UPOV et COV – La privatisation des semences par les grandes entreprises liées à l’agro-chimie
–  Les Foires Ouest-Africaines de Semences Paysannes 

Mil’Ecole – Novembre 2020