Éducation

CM2, Certificat d’Études Primaires (CEP) et l’entrée en 6ème au Burkina Faso

Les classes de CM2 et le Certificat d’Études Primaires

Fin CM2 les élèvent passent le CEP Cet examen donne un diplôme mais il sert aussi de concours pour obtenir « l’entrée en 6ème ». C’est-à-dire que seulement une partie des diplômés auront « l’entrée en 6ème » En effet le manque de collèges et le manque de places dans ces établissements rendent « l’entrée en 6ème » extrêmement sélective. Si bien que dans une classe de CM2, on trouve un certain nombre d’enfants ayant déjà le diplôme du CEP mais ils refont un CM2. En fait ils repasseront l’examen pour tenter de décrocher le concours de « l’entrée en 6ème ». Si un jeune atteint 16 ans dans l’année, il ne peut plus prétendre décrocher « l’entrée en 6ème ».  Et jusqu’à cet âge il a le droit d’être accepté au CM2

Quelques exemples concrets, pour l’année scolaire 2011-2012

education_cm2

Dans une classe de CM2 à Sourgou

  • Sourgou : CM2 : 127 élèves
    • 26 redoublants déjà détenteurs du CEP
    • 76 nouveaux diplômés du CEP
    • 5 élèves ont atteint 16 ans, âge limite 26 élèves sur 107 détenteurs du CEP ont décroché « l’entrée en 6ème » ! 
  • Ouoro : 67 élèves au CM2
    • 4 redoublants déjà détenteurs du CEP
    • 55 nouveaux déplômés du CEP 26 élèves sur 59 détenteurs du CEP ont décroché « l’entrée en 6ème »

On peut aussi trouver en CM2 des candidats libres

Entre 16 et 20 ans, qui cherchent à obtenir le diplôme du CEP ou même des adultes dont le but est souvent précis :

    • Faire une formation mécanique
    • Travailler dans un hôtel
    • Etre chauffeur d’ambulance
    • Etc…

Ces jeunes et ces adultes n’ont pas pu, enfant, mener leur scolarité jusqu’au Certificat d’Etude pour une raison ou une autre. Au Burkina les causes ne manquent pas. Tout cela dépendra de l’organisation développée par les directeurs d’écoles et le nombre d’instituteurs disponibles dans l’école.

Dans chaque collège quelques places réservées 

à des élèves n’ayant pas réussi le concours de « l’entrée en 6ème »

Ils doivent être détenteurs du CEP.  Ce n’est pas par altruisme mais parce que ces élèves paient plus cher les frais de scolarité et cet argent sert à payer les enseignants vacataires du collègeEn effet seuls quelques professeurs sont officiellement nommés dans les collèges, pour les autres chaque collège doit se débrouiller pour trouver et payer des vacataires. Ainsi quelques enfants ayant le CEP mais pas le concours de « l’entrée en 6ème » peuvent essayer de trouver une place en 6ème si les parents paient. (Parfois le collège fait passer un test, pour choisir les meilleurs dans cette catégorie)

Août 2014 par Mil’Ecole