Éducation

La question de l’enseignement bilingue au Burkina Faso

 L’enseignement bilingue au Burkina Faso est en développement. Parti d’un programme d’alphabétisation des adultes, il gagne très lentement l’enseignement formel primaire. Actuellement 7 langues nationales sont utilisées dans les écoles bilingues : Mooré, Jula, Fulfuldé, Gulmacéma, Dagara, Liélé, Bissa. 

Deux études intéressantes

Le Programme d’éducation bilingue, Burkina Faso (PEB) /Présenté par l’UNESCO. Dernière mise à jour: 19 juillet 2010
Mise en œuvre supervisée depuis 1994 par l’Œuvre suisse d’entraide ouvrière (OSEO) et le gouvernement du Burkina Faso, à travers le ministère de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation (MEBA). Ce projet avait initialement été conçu pour être un programme d’alphabétisation non formelle pour les adultes et de développement rural pour les petits fermiers. Mais le succès du programme d’alphabétisation des adultes a convaincu les responsables gouvernementaux et politiques d’adapter le programme et d’en étendre la portée afin d’en faire un programme éducatif diversifié et intergénérationnel ciblant tous les groupes d’âge à partir de trois ans. Le PEB fait actuellement le lien entre éducation formelle et non formelle. Il est mis en œuvre dans les 13 régions du pays.

Pour l’année scolaire 2005-2006, le programme disposait de 36 centres 3E fonctionnels qui s’occupaient de 2 832 enfants, dont 58,28 pour cent de filles.

Ecole-bilingue_02
Ecole-bilingue_03
Ecole-bilingue_01

Les langues de scolarisation dans l’enseignement fondamental au Burkina Faso/ Une étude très approfondie (en PDF) d’une centaine de pages des universités de Ouagadougou et Koudougou
On y trouve historique et évolution, des tableaux de résultats, d’abandon, de redoublement tant de l’enseignement classique que des écoles bilingues. La proportion des langues parlées au Burkina, l’évolution du nombre de classes, d’enfants scolarisés…
 « La situation du Burkina Faso semble indiquer une tendance au développement de l’enseignement bilingue… Mais les élites formées par les systèmes existants sont parmi les plus difficiles à convaincre pour des changements importants notamment en ce qui concerne l’utilisation des langues nationales dans l’éducation. Les systèmes éducatifs développent par nature une forte résistance au changement »

Un reportage vidéo dans une école primaire bilingue Mooré-Français au Burkina Faso

réalisé par ARTE dans le cadre de l’émission, « Afrique : 50 ans d’indépendance », en octobre 2010 (après avoir ouvert le lien, APPUYER sur LE PETIT TRIANGLE NOIR. Le vidéo apparaît et se met en marche)
Visite d’une école bilingue au Burkina Faso, vidéo Arte 2010

A propos d’écoles bilingues au Burkina Faso, 2 liens intéressants 

Un article de Cyr Payim Ouédraogo paru dans L’Observateur paalga du jeudi 8 mai 2003 (Archives) publié par SEDELAN (Service d’édition en langues nationales du Burkina Faso), basé à Koudougou de 2003 :
L’école bilingue au Burkina Faso : les réalités socioculturelles prises en compte

Un article du faso.net de novembre 2018 qui donne un compte rendu d’un atelier organisé par le Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA), en collaboration avec l’ONG Solidar Suisse :
Education bilingue au Burkina : Les acteurs s’accordent sur la nécessité d’adopter une formule unique
 « Cet atelier visait un objectif :  élaborer une stratégie efficace de formation en faveur des enseignants et encadreurs de l’éducation bilingue en vue de disposer en permanence de personnels qualifiés…. Le secrétaire général du MENA, Pr Kalifa Traoré,… a ajouté que l’option de l’introduction des langues nationales dans le système éducatif représente l’un des piliers sur lesquels repose l’avenir du Burkina Faso… »

Août 2014 par Mil’Ecole – Revu en juin 2020