Éducation

L’école et l’éducation au Burkina Faso

Données statistiques : difficultés et développement

Le taux d’analphabétisme au Burkina Faso est de l’ordre de 80 %. Seule la moitié des enfants de 7 à 14 ans vont à l’école et les filles y sont très peu nombreuses.

  • Seulement 58 % des enfants burkinabè vont à l’école primaire. Il est à noter que les différences sont importantes selon les Régions du Burkina.
  • A peine 19 % peuvent suivre les cours du premier cycle de l’enseignement secondaire. Le manque de collège surtout en brousse est une des premières causes de cette chute statistique brutale. Voir notre article CM2, Certificat d’Etude et entrée en 6ème. Enfin 17 % des enfants réussissent à terminer leurs études secondaires.
  • Et à peine 1 % des Burkinabè atteignent le niveau universitaire.

Des chiffres donnés dans Enquête Démographique et de Santé et à Indicateurs Multiples Burkina Faso, 2010. (PDF). Enquête très importante, fournie, riche et pointue de l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD).

Malheureusement, selon les résultats du recensement 2006 qui sont commentés dans un article du Faso.net du 18 novembre 2008, les statistiques sont encore plus basses :  » Les résultats définitifs indiquent qu’en 2006, la scolarisation et le niveau d’instruction restent toujours bas au Burkina Faso. Au primaire, 48,4% des enfants de 6 à 12 ans étaient scolarisés à cette date. Au secondaire, seulement 15,8% des 13 à 19 ans étaient scolarisés. Le supérieur ne referme que 2% des personnes de 20 à 29 ans… »  Voir l’ensembre de l’article sur faso.net. Cliquez sur :  Recensement 2006 de la population : une croissance qui inquiète

Pour voir une étude sur l’évolution de la situation de l’école et de l’éducation au Burkina Faso par Germain Nama, chef de la Division relations extérieures et communication à la Commission nationale burkinabé pour l’UNESCO. Chiffres et analyses datent de 2004 mais sont très précis et clairs (sur seulement 4 pages, format PDF) : L’Education au Burkina Faso : Faits et Chiffres 

Un Film d’animation sur les causes de l’échec scolaire au Burkina Faso

« Mon école », réalisé par les enfants (8 à 14 ans) de l’Asecd de Ouagadougou. (Mettez surtout le son !) 

Planification d’Éducation au Burkina Faso

Consulter un ensemble de documents mis en ligne par l’Unesco donnant des chiffres permettant de se rendre compte de l’évolution au Burkina Faso des bâtiments scolaires, équipements, enseignants, formation, scolarisation, niveaux atteints, alphabétisation, au niveau national et par régions… Unesco. IIEP. Africa. Burkina Faso

Vous y trouverez les 3 rapports du ministère Burkinabè ci-dessous (sous forme de Pdf)
Le plan de l’éducation jusqu’en 2030 et aussi les plans pour résoudre 2 problèmes cruciaux : celui de l’éducation des enfants déplacés suite aux attaques terroristes et celui pour faire face à la pandémie du COVID 19. Cependant, ces plans restent bien difficiles à réaliser.

L’organisation administrative de l’enseignement au Burkina Faso

Un très grand article du Faso.net datant du mardi 30 décembre 2008 relatant l’interview de Marie Odile Bonkoungou/Balima ministre de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation au Burkina Faso. Il permet de connaître l’organisation administrative de l’enseignement au Burkina Faso, telle qu’elle est présentée par le gouvernement burkinabè :

Financement et aide internationale

Partenariat Mondial pour l’Education (PME) est un des principaux mécanismes de financement de l’éducation au Burkina Faso. Il s’agit d’un partenariat mondial entre les pays en développement et les donateurs, afin d’accélérer les progrès en termes d’éducation. En effet, grâce au soutien du PME, le Burkina Faso a bénéficié de 102 millions de dollars entre 2009 et 2011 pour financer son Programme éducatif de base :

Voir aussi une étude approfondie (de 21 pages) sur l’efficacité de l’aide apportée au Burkina Faso par le Partenariat Mondial pour l’Education.

Ecole1
Ecole2
Ecole3

Un récit littéraire d’une visite à l’école de Sourgou en 2008 

écrit par Serge RAMON, vice président de Mil’Ecole  A la claire fontaine

  • « En entrant dans cette classe, je me sens ramené dans mon enfance : les pupitres alignés, le tableau noir, l’odeur de craie et, au mur… »

Une présentation de l’école au Burkina Faso, réalisée par un lycéen français

Dans le cadre du projet « aide au développement » mené pendant toute l’année scolaire 2007/2008 au lycée Félix-Mayer de Creutzwald  avec le soutien de Sciences Po PARIS. Lire la présentation

  • « Le droit à l’éducation est un droit fondamental qui peut paraître évident… »

Août 2014 par Mil’Ecole – Revu en juin 2020