Éco-Développement

Diébédo Francis Kéré, architecte novateur

Né à Gando, village du Burkina Faso en 1965 et aujourd’hui de nationalité allemande, Diébédo Francis Kéré vit entre Berlin, où il a créé une agence “Kéré Architecture” avec huit collaborateurs, et l’Afrique où il développe la plupart de ses projets.

Son site en anglais (internet peut traduire) d’où sont tirés la plupart des photos :  Kéré Architecture

Contact Kéré Architecture

  • Adresse Arndtstraße 34 –  10965 Berlin – Germany
  • Téléphone : +49 30 78952391
  • Fax : +49 30 78952398
  • Adresse mail : info@kere-architecture.com
Kere_portrait

Son père chef du village l’avait envoyé à l’école pour apprendre à lire. Devenu charpentier, il a travaillé pour une ONG allemande et obtenu une bourse pour poursuivre ses études à Berlin….

Sa particularité : Concilier tradition et modernité tant du point de vue architectural, technique des matériaux que social toute construction au village est un travail collectifEn 1999, sa première réalisation fut la construction d’une école en terre crue dans son village d’origine, Gando , près de Tenkodogo.

Francis Kéré se présente lui-même :
son itinéraire et ses actions dans son village d’origine

Au village, il voulait que les villageois soient partie prenante du projet : il a dû expliquer qu’il allait utiliser la terre mais en l’améliorant avec 10 % de ciment et en compressant les briques. Le plus grand défi était de savoir comment expliquer la conception et les dessins à des gens qui ne savent ni lire ni écrire. L’architecte fait face à ce défi dans tous ses projets au Burkina Faso. Dans tous les chantiers entrepris, il a le souci de travailler avec des équipes locales auxquelles il fournit une formation professionnelle.
Depuis son prix de l’Aga Khan Award for Architecture en 2004 il n’a cessé de recevoir des prix.

Aujourd’hui plusieurs réalisations sont à l’œuvre au Burkina Faso

A Gando

Kéré_Gando école_avion

L’ensemble de l’école primaire

Kéré_Gando_école

Ecole primaire (achevée 2001)

Vidéo en allemand, mais très peu de paroles et beaucoup d’images : nous montre beaucoup.

Deux vidéos

retracent

La construction de l’école de Gando

Cette vidéo (doublée en anglais) parle plus mais rend compte par les images de la participation des habitants du village lors de la construction.

Pour la bibliothèque de Gando (en cours de rélisation) des canaris sont utilisés sur le toit pour servir des puits d’aération

Kéré_Gando_biliothèque3
Kéré_Gando_bibliothèque2
Kéré_Gando_bibliothèque1

Le programme du Centre des femmes de Gando, en cours de réalisation, comprend : une salle de classe, une salle de réunion, un bureau, une cuisine et des latrines hygiéniques.

En outre, le centre contient une salle de stockage pour les produits agricoles pour que les femmes puissent stocker leurs produits récoltés, les traiter et de les vendre plus tard sur le marché et améliorer leurs revenus

Un atelier pour Gando – Schulbausteine fur Gando 

Kéré a proposé la construction d’un atelier, l’Atelier pour Gando. Il sera un lieu pour travailler sur place. Il doit fonctionner comme une base pour les projets de construction.  Il aura un bureau  où les visiteurs et les bénévoles pourront également travailler. Il y aura aussi de quoi les loger durant leur séjour. 

Deux vidéos de fuergando

Diébégo Francis Kéré : How we build an Atelier in Gando ou Comment nous construisons un Atelier à Gando

How to produce a brick with clay and community ou Comment produire en commun des briques de terre

Voir un mémoire de master de Laure Pérot pour l’Ecole nationale supérieure d’Architecture de la Ville et des Territoires de Marne-la-vallée :

D’autres réalisations ailleurs au Burkina

Kéré_Dano_collège

Le collège de Dano (Nord de Diébougou) (achevé en 2007)

Kéré_Léo1

Une clinique chirurgicale à Léo (Sud du Burkina) (terminée en 2014)

Le projet de la clinique chirurgicale de Léo a permis d’embaucher des travailleurs locaux et leur enseigner des méthodes innovantes, un renforcement des aspects essentiels de la mission de l’entreprise. Pour chaque phase de la construction, KERE ARCHITECTURE a travaillé avec une équipe formée localement et fourni la formation professionnelle, ce qui est rare au Burkina Faso. Les travailleurs ont continué à trouver d’autres emplois à la suite de l’expérience qu’ils ont acquise. Ils étaient également capables de soutenir leurs familles avec leurs salaires.

  L’Operndorf ou le Village-opéra à Laongo (près de Ziniaré, nord de Ouaga)

Le projet est né de la rencontre de Christoph SCHLINGENSIEF et de Diébédo Francis KERE. L’Operndorf ou le Village-opéra qui est en cours de construction doit se composer d’un théâtre, de laboratoires, d’un centre médical, de modules de bâtiments résidentiels pour le personnel, d’un puits et d’une école pour 500 élèves, ainsi que des classes de musique et cinéma.  Au centre du projet se trouvera la salle de concert ou de théâtre.

Kéré_Village_opéra2
Kéré_Village_opéra3
Kéré_Village_opéra1

Une partie du projet est réalisée : l’école qui s’est ouverte en 2011 et  le centre de santé et de Promotion Sociale  (CSPS) de Laongo, achevé en 2014

Un article en français rendent comptent de cet étonnant projet dont la réalisation est en cours : dans « JEUNE AFRIQUE », publié en mars 2013 : Diébédo Francis Kéré, l’architecte de l’harmonie sahélienne

Le Faso.net a consacré 2 articles à Diébédo Francis Kéré :

Une exposition à Bordeaux, en 2013, « Arc en Rêve » l’a fait découvrir par les médias français

Un Interview, en Français, de Diébédo Francis Kéré, reportage vidéo de Sophie Piard, Leila Zellouma et Harold Horoks dans le cadre de l’exposition Arc en Rêve (Soyez patients : il faut attendre la fin de la pub)

« Diébédo Kéré, l’architecte burkinabè de l’harmonie sahélienne »

Août 2014 par Mil’Ecole – Revu en juin 2020