Agriculture durable
Sustainable Agriculture  –  Nachhaltige Landwirtschaft

Techniques agroécologiques et ressources agricoles
au Sahel et Afrique de l’Ouest

Des recherches et des expérimentations se développent dans les centres agroécologiques très actifs du Burkina Faso et de la sous-région pour améliorer l’agriculture dans le respect des populations et des terres fragiles du Sahel qui voient la saison des pluies se raccourcir et les précipitations devenir plus irrégulières.
Ces méthodes développées sur le terrain peuvent aider d’autres agriculteurs burkinabè
Nous essayons ici de vous en présenter en précisant leur origine.

D’autre part le Burkina possède des ressources naturelles à ne pas négliger :
plantes médicinales et médecine traditionnelle, arbres de brousse, équilibre alimentaire avec les ressources de base

Vous trouverez en bas de page une carte Google Maps où sont localisés un certain nombre de structures agroécologiques et de développement innovant au Burkina et dans la sous-région avec photos et une notice (petite présentation, contacts et liens) : exploitations à visiter, pour découvertes, échanges et formations.
Voir aussi notre rubrique « Agroécologie Afrique » qui regroupe un grand nombre d’articles que nous avons fait sur des centres burkinabè d’expérimentation et de formation en agroécologie, et quelques-uns au Mali, au Niger, au Bénin, Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun

  • Le périmètre bocager au Sahel
    C’est un ensemble de champs. Mis au point par le réseau TERRE VERTE cet aménagement et ces techniques permettent de restaurer les terres dégradées et d’augmenter durablement de 100 à 200% les rendements en piégeant l’eau de pluie dans les champs
    Voir l’article
  • Arbres fertilitaires et champs agroforestiers avec l’APAF
    (Association pour la Promotion des Arbres Fertilitaires, de l’agroforesterie et la foresterie)
    Contribuer, par des arbres fertilitaires et fourragers, à la restauration des terres dégradées : les techniques d’agroforesterie utilisées associent des arbres fertilitaires à toutes formes d’agricultures vivrières (maïs, sorgho, igname,..) et de rente (cacao, café, maraîchage..). Les arbres fertilitaires enrichissent, restructurent et restaurent les sols.
    Voir l’article
  • Arbres fertilitaires et culture multiétagée en zone forestière avec l’APAF
    (Association pour la Promotion des Arbres Fertilitaires, de l’agroforesterie et la foresterie)
    Introduire des arbres fertilitaires et/ou forestiers dans les champs des paysans et autres lieux de boisements et/ou de reboisement. Ils fertilisent durablement les cultures associées (caféiers, cacaoyers, bananiers, ignames, taros et autres productions). Ces techniques agoécologiques de champs multi-étages permettent de cultiver les cacaoyers sans apports d’engrais ni chimiques ni organiques
    Voir l’article
  • Compostage de la jacinthe d’eau en aérobiose : recette
    L’expérimentation et la pratique de ce compostage ont lieu dans les villages de la commune de Sô-Ava situés au bord du lac Nokoué au Sud du Bénin, grâce aux formations assurées par l’ACED (Actions pour l’Environnement et le Développement Durable). Vous y trouverez une fiche technique téléchargeable.
    Voir l’article 
  • Insecticides, fongicides, herbicides biologiques – Pour protéger les plantes contre les ravageurs
    Des méthodes naturelles pour la protection des cultures contre les nuisibles recueillies chez les agroécologistes africains et en particulier du Burkina Faso.
    Et un document très complet pour connaître les insectes prédateurs d’Afrique de l’Ouest
    Voir l’article
  • Une alimentation équilibrée en brousse est possible au Burkina Faso  (A balanced diet with Busch products possible in Burkina Faso)  (Eine ausgewogene Ernährung mit Busch Produkte möglich in Burkina Faso)
    Les pays sahéliens offrent une variété suffisante de plantes pour composer des repas équilibrés. Bien souvent c’est  leur insuffisance ou leur caractère saisonnier qui provoquent les carences alimentaires.
    (Sahelian countries have a sufficient variety of plants to provide a balanced diet)
    (Die Sahel-Länder haben ausreichende Vielfalt an Pflanzen, die eine ausgewogene Ernährung zu schaffen)
    Lire l’article
  • Arbres de brousse et sécurité alimentaire au Burkina Faso  (Bush trees and food security in Burkina Faso) (Busch Bäume und Ernährungssicherheit in Burkina Faso)
    Ces arbres sont les piliers de la survie des Burkinabè, ils en vivent : arbres nourriciers (feuilles, fleurs, fruits), arbres soignants, arbres fertilisant les sols,  arbres à palabre, bois de chauffe, bois d’œuvre… Une vingtaine d’arbres de brousse présentés en diaporama avec leurs produits vendus au marché et en notice leur nom scientifique et leurs utilisations par les paysans burkinabè
    (Bush trees are essential to the survival of Burkinabe farmers. See 20 slideshows of bush trees, their  scientific names and their use)
    (Busch Baüme sind für das Überleben der Burkinabe Bauern wesentlich. Siehe 20 Diashow von Busch Bäume,  ihren wissenschaftlichen Namen und ihren Verwendungen)
    Voir l’article

Lire la carte sur un ordi

Cliquer sur le carré en haut à droite de la carte, vous obtenez :
–    la carte en plein écran avec une liste de centres agroécologiques classés par pays
–    et en bas à gauche  le + et le – qui vous permettent de zoomer
Vous avez 2 possibilités :
–   Cliquer dans les listes un nom de structure, il vous la situera sur la carte et vous ouvrira sa notice.
ou
–   Cliquer sur la carte une fleur jaune (ou autre sigle) pour voir quelle structure agroécologique se situe là et sa notice

Fleur jaune = structure agroécologique
Caddie/panier-à-roulettes = lieu de vente de produits agroécologiques
Petit livre = lieu de formation (école, bibliothèque, formations professionnelles…)
Goutte rouge = siège social, bureau, ou autres techniques innovantes

Mil’Ecole – Remanié septembre 2019