Autre_Terre_APIL

Agroécologie Afrique
–  Burkina Faso  –

APIL

Action pour la Promotion des Initiatives Locales

Autre_Terre_APIL

APIL est une ONG burkinabè, créée en 1998. Depuis cette époque elle accompagne les initiatives paysannes de type socio-économique afin de leur permettre d’améliorer durablement leurs conditions de vie.
Localisée à Kaya et à Ziniaré, elle intervient dans les villages de 5 communes réparties sur 2 régions :

    • du Centre Nord (Kaya, Pissila et Boussouma );
    • et sur le Plateau central (Loumbila et Zitenga ).

L’association est reconnue dans toute la région pour son travail d’appui technique et de formation auprès des populations rurales menant des activités économiques telles que l’agriculture, l’apiculture, l’élevage, ou encore le petit commerce.

Ses activités principales actuelles

  • Formation en agroécologie : aide à l’aménagement de périmètres maraîchers et à la récupération de terres dégradées. Exemple: équiper des périmètres maraîchers de matériel moderne d’irrigation, un projet soutenu par SOS Faim. Les paysans sont organisés en groupements dont le rôle principal est la gestion des équipements collectifs (motopompes) et les groupements sont eux-mêmes fédérés en 5 unions, qui organisent notamment la vente groupée des productions. Voir :  Projet SOS Faim et APIL ;
  • Formation sur les techniques de négociation et de contractualisation et sur la commercialisation groupée;
  • Soutien à la conservation des produits et à l’organisation de la commercialisation des produits agropastoraux;
  • Alphabétisation et formation des adultes en langue nationale;
APIL_04
APIL_09
APIL_06
APIL_03
  • Soutien aux femmes avec embouche ovine, maraîchage, petit commerce, artisanat;
  • Soutiens à l’entrepreneuriat. Exemple, l’entreprenariat des femmes de Kaya boosté par APIL et Autre Terre : l’unité de transformation d’arachide de la société coopérative Nong-Taaba a été équipée d’outils adéquats de production. Ces femmes y fabriquent le « Koura Koura ». Une denrée alimentaire très prisée des populations de Kaya. (juillet 2019 inauguration).

Le rapport d’activité de 2016 d’APIL nous montre l’ampleur de ses activités auprès des populations rurales (Aperçu rien que dans la table des matières).
Voir (en Pdf) : APIL Rapport d’activité 2016

Le Centre Agroécologique de Bissiga:
Ouvert en 2016.

Le Centre de promotion agro écologique et de promotion des initiatives économique (CPAEIE) est une initiative de l’ONG APIL et de ses partenaires. Sur ses 8 ha il veut donner une réplique aux modes de production itinérants préjudiciables à l’environnement.

APIL_02
APIL_01
APIL_07
APIL_08

Les producteurs des 180 villages bénéficiaires de l’ONG APIL viennent s’y former, s’y recycler (théorie et pratique) et échanger autour de leurs pratiques agroécologiques.
Vitrine des bonnes pratiques en matière de développement rural agroécologique, ce centre est situé dans la commune de Zitenga, région du Centre Nord à 50 Km de Ouagadougou sur l’axe Ouagadougou-Kaya. Il a un caractère pédagogique en tant que centre de formation et c’est un espace favorable pour la création de savoirs agroécologiques et la mutualisation de compétences paysannes.
Sur un même espace l’ONG pratique des activités agricoles, maraichères, apicole, d’agroforesterie, d’élevage et bientôt de pisciculture.
Les objectifs des formations qui y sont dispensées par APIL :

  • Aider au renforcement des capacités des jeunes et des femmes dans les activités agricoles, d’élevage, d’environnement et d’apiculture ;
  • Renforcer l’esprit d’entreprenariat des femmes et des jeunes ;
  • Mettre en place des formateurs endogènes en agroécologie ;
  • Assurer la sécurité alimentaire des populations locales à travers sa banque de céréales et d’aliments pour bétail.

3 vidéos parlent des actions d’APIL, les 2 premières datent de 2011, la troisième de 2019

Activités plus anciennes et toujours vivantes
Une miellerie et une laiterie à Kaya devenues autonomes

Deux coopératives créées en 2008 à Kaya devenues petit à petit autonomes. APIL et son partenaire Autre Terre sont parvenus à créer des structures économiques rentables, une miellerie et une laiterie à Kaya. Les bénéfices sont réinvestis pour former et équiper de plus en plus de producteurs. Les derniers soutiens directs de notre part datent de 2013.
Il y a quinzaine de groupements dans chaque filière qui fédèrent environ 2 400 apiculteurs et 2 000 éleveursIl a fallu que ces groupements s’organisent en Fédérations, elles-mêmes chargées de gérer les deux unités de transformation. Il fallait aussi renforcer les capacités de gestion des Fédérations ainsi créées. On a avancé pas à pas avec les producteurs et Apil.

L’interview de Benoît Naveau de Autre Terre, montre le chemin parcouru par ces coopératives apicoles et laitières vers leur structuration et leur autonomisation. Il rend compte des difficultés et des avancées et aussi de la problématique de la place des ONG du Nord dans l’aide apportée au Sud.
Voir l’interview (en pdf) : Au Burkina Faso expansion de coopératives solidaires à Kaya

APIL_10

Des liens avec les autres organisations agroécologiques au Burkina 

APIL a participé en février 2019 à la rencontre axée sur la recherche participative, organisée par la 3AO (Alliance pour Agroécologie en Afrique de l’Ouest), avec le soutien financier de Nitidae qui s’est tenue à la Ferme agroécologique de Réo ( Ferme École de APAD Sanguié).
Merci à toutes les organisations pour leur présence (CNABIO, TERRE ET HUMANISME, AUTRE TERRE, SOS FAIM, SPONG, PAGLAYIRI, APIL, INADES FORMATION, INERA, CPF, BIO PROTECT, BAOBAB, BEO NEERE, AIDMR, RICOLTO, CNRST-IRSAT, CEAS, ICCV, NITIDAE ET APAD SANGUIÉ).

CONTACTS ET LIENS

Abdoulaye OUEDRAOGO, coordinateur de l’ONG burkinabè APIL
Adresse APIL : 11 BP 792 Ouagadougou 11 Burkina Faso
Tél : (+226) 25 30 99 40
Email : apil@fasonet.bf
office@enfold-gym.com

Site : ONG APIL
Facebook : ONG APIL
Facebook : ONG APIL Centre Nord Développement Local

Vous trouverez  un autre entretien avec Benoit Naveau sur l’union de l’agroécologie et de l’économie sociale et solidaire (ESS) au Burkina Faso. Propos recueillis le 24 juillet 2012 par Mathilde Lecler (CFSI) : Nourrir les villes par l’agriculture familiale durable
(Article paru aussi sous le titre : Marier Économie Sociale et Solidaire (ESS) et agriculture bio)
« Avec l’association APIL, nous avons créé des unités économiques rentables [miellerie, laiterie] pouvant financer ses activités sociales. Dès que l’autonomie financière a été atteinte, la production et la commercialisation ont très vite augmenté et APIL a engagé un manager pour les gérer…. »
Benoît Naveau est chargé des partenariats en Afrique de l’Ouest de l’ONG belge Autre Terre  qui est membre fondateur du collectif citoyen pour l’Agroécologie, élaboré en 2015 au Burkina Faso. Voir en Pdf téléchargeable : Déclaration/Memorandum du Collectif Citoyen pour l’Agro-Ecologie

Voir aussi notre article dans BurkinaDoc : Autre Terre, ONG belge
qui rend compte des partenariats d’Autre Terre avec les associations burkinabè  : APIL (Action pour la promotion des initiatives locales), ATAD (Alliance technique d’assistance au développement), Le Baobab (Association d’entraide pour le Burkina Faso), le Conseil national de l’agriculture biologique (CNABio),  Asmade,  AJADD et AJSFB

APIL est aussi soutenu depuis 2008 par l’association belge, SOS Faim

Voir aussi d’autres acteurs burkinabè
dont les techniques se rapprochent des Agroécologistes

Ceux pour lesquels nous avons fait des articles spécifiques dans notre rubrique Agroécologie Burkina Faso de BurkinaDoc :

Voir aussi dans notre rubrique Techniques agroécologiques et ressources agricoles au Sahel :
–  Une alimentation équilibrée en brousse est possible au Burkina Faso
–  Arbres de brousse et sécurité alimentaire au Burkina Faso

Août 2014 par Mil’Ecole – Revu mai 2020