Agroécologie Afrique

–  Agroécologie Burkina Faso  –

Une évolution en marche

Années 80 – 90 – Les pionniersAVAPAS, ADTAE et AGED (à l’école de Pierre Rabhi, Terre et Humanisme) – ARFA  – TERRE VERTE –  CEAS
2011-2018 – Naissance et envol du CNABio
En 2011, une quarantaine d’acteurs avec ces pionniers ont créé le Conseil National de l’Agriculture Biologique (CNABio) pour élaborer une norme burkinabè en agriculture biologique (production végétale et apiculture). Le guide de certification bio SPG au niveau national avec l’implication participative de tous les acteurs ainsi que les structures étatiques (Faso Normes, ministères…) est disponible depuis 2014.
En 2019,
le CNABio a 65 membres dont 38 associations, ONG groupementsVoir : Le label BioSPG du Burkina Faso, qu’est-ce que c’est ? 
2013 – 2016 – Faisant suite à un séminaire en agroécologie au Burkina Faso en 2013 sur l’initiative de Centraider avec l’Université d’Orléans, des travaux ont mené à l’organisation d’un colloque scientifique international en 2016 en France : « Intensification écologique des sols et agroécologie en Afrique de l’Ouest. Conception, pratiques, résultats, diffusion »
Année 2015 – Un  tournant dans la dynamique de l’agroécologie au Burkina Faso

Agroécologie_06
Agroécologie_07

En février durant une semaine Rencontre organisée par Terre et Humanisme à la ferme de Betta réunit un certain nombre d’acteurs agroécologistes
Voir en Pdf : « L’agroécologie essaime en Afrique de l’Ouest », un article du journal Le Monde de Caroline Lefebvre qui relate cette rencontre.
Voir aussi : Le compte-rendu des rencontres de l’agroécologie au Burkina Faso du 16 au 20 février 2015, publié par Terre & Humanisme.
Le 23 mai 2015 a eu lieu la 1ère marche mondiale contre Monsanto et les OGM à Ouagadougou pour dénoncer l’arnaque du coton OGM de Monsanto introduit au Burkina en 2008, initiée et organisée par le Collectif Citoyen pour l’Agroécologie (CCAE). La marche avait été suivie dans 49 pays du Monde. Ainsi, le coton Bt développé par Monsanto a été abandonné début 2016 par les sociétés cotonnières burkinabè en revenant au coton conventionnel.
 Année 2018 – En Mars une foire des produits ECO-Bio à Loumbila. En Mai un marché écolo pour la promotion des produits écologique à Réo.
Le 2 juin la nouvelle marche contre Monsanto, les OGM et les moustiques génétiquement modifiés (« On n’est pas des cobayes ! ») qui s’est déroulée à Ouaga a réuni plus d’un millier de personnes. Elle a aussi été organisée et coordonnée par le Ccae toujours très actif
Année 2019 Multiples foires des produits bio et première Foire des semences paysannes au Burkina, à Tenkodogo.

Agroécologie_05
Foire_Semences_Paysannes_02

Vous trouverez en bas de page une carte Google Maps où sont localisés un certain nombre de lieux agroécologiques et de développement innovant et durable (certains avec grande précision !) avec pour chacun,  photos et une notice (petite présentation, contacts et liens)
Voir aussi nos articles dans la rubrique : Techniques agroécologiques et ressources agricoles au Sahel  Périmètre bocager, composts, fertilisants divers et insecticides bio, plantes médicinales, arbres et alimentation en brousse

Pour chacune de ces structures, un article leur est consacré dans lequel vous trouverez
Localisation – Présentation – Contacts et Liens

Des structures agroécologiques au Burkina Faso (Présentation de plus de 80 structures en ordre alphabétique avec localisation, contacts et liens)
L’agroécologie est en plein développement au Burkina Faso. Les approches diffèrent d’un acteur à l’autre mais toutes prônent une agriculture familiale qui se développe en améliorant les sols sans pesticides ni fertilisants chimiques et essaiment par formations sur le terrain.
Voir l’article

Des points de vente de produits bio au Burkina Faso
Des marchés hebdomadaires, des boutiques, des paniers livrés à domiciles existent essentiellement à Ouaga et dans quelques grandes villes. Il est aussi possible d’aller acheter ses légumes au bord des champs agroécologiques. Avec carte de localisation.
Voir l’article

TERRE VERTE ong burkinabè et son réseau de fermes pilotes
Intégrer la sauvegarde de l’environnement dans l’agriculture sahélienne au Burkina Faso :
Restauration des terres dégradées, amélioration de la production des céréales en gérant les eaux de pluie dans des périmètres bocagers.
Ci-dessous des articles pour 3 de ses 5 fermes pilotes.

–    La ferme pilote AZN de Guiè
Une association de 11 villages à 60 km nord de Ouaga. La ferme-mère du réseau TERRE VERTE, mise en place en 1989. Voir l’article
–    La ferme pilote de Filly
Au nord du Burkina Faso, à 10 km de Ouahigouya. Sa mise en place débute en octobre 2007. Voir l’article
–    La ferme pilote de Goéma.
Près de Kaya, une ferme pilote en association avec 4 villages. Mise en place en 2009. Voir l’article
–    Le collège-lycée Martin Luther King
Cet établissement privé, conçu un peu à l’image des « internats d’excellence » français, promotionne, par la pratique, l’agriculture en développant avec les élèves une petite ferme pilote de 10 ha, selon les techniques agricoles de la ferme pilote de Guiè. Chose rare au Burkina où le métier d’agriculteur est considéré comme dégradant et comme le produit de l’échec scolaire ! Voir l’article

L’Agroécologie au Burkina avec Terre et Humanisme
Elle se développe à travers le Burkina Faso sous l’égide d’une multitude de structures  AIDMRAVAPASAPAD-SanguiéBeo-Neere AgroécologieADTAE, AGED, entre autres…et Le CAPROSET (Centre Agroécologique de Production de Semences Tropicales) bien que situé au Nord-Mali.   Toutes utilisent les techniques agricoles initiées par Pierre Rabhi avec Terre & Humanisme.
Voir l’article

AFDI  et le Burkina Faso (Agriculteurs Français et Développement International)
Organisme de solidarité internationale, Afdi appuie plus de 60 organisations paysannes des pays du Sud dans les projets qui leur sont propres pour faire de l’agriculture familiale une agriculture viable, économiquement et socialement, tout en préservant les ressources naturelles.
Voir l’article

 APAD-Sanguié  (Association pour la Promotion d’une Agriculture Durable au Sanguié) l’Agroécologie à Réo
L’APAD-Sanguié est une ferme-école qui développe l’agroécologie et en particulier la semence paysanne dans la démarche éthique de l’association Terre & Humanisme en collaboration étroite avec ses partenaires Beo-Neere Agroécologie et AIDMR, .. Très proche de Koudougou, elle offre aux agriculteurs environnants une possibilité d’acquérir les techniques de l’agriculture durable.
Voir l’article

APAF au Burkina (Association pour la Promotion de l’Agroforesterie et la Foresterie)
Débutée au Togo, la mise en place de champs agroforestiers s’étend au Burkina Faso depuis 2004. Leur méthode est de développer la plantation d’arbres fertilisants dans les champs
Voir l’article

APIL (Action pour la Promotion des Initiatives Locales)
Améliorer l’élevage bovin, la filière lait, développer l’apiculture, aider les paysans dans la gestion de leurs activités et l’autonomie financière. APIL est soutenue par l’ONG Autre Terre
Voir l’article

ARFA  (Association pour la Recherche et la Formation en Agroécologie)
L’ARFA, un des pionniers au Burkina, s’efforce depuis 1995 d’aider les producteurs locaux dans l’Est et le Nord du Burkina par des formations pour améliorer leurs rendements agricoles avec les techniques de l’agroécologie
Voir l’article

ATAD ONG (Alliance Technique d’Assistance au Développement)
Basée à Kaya, ATAD a pour objectif l’appui aux personnes vulnérables.  Avec ses partenaires (Autre Terre, Oxfam,  la Coopération Belge du développement, Christian AID,…) elle soutient les initiatives locales des communautés. Très présente dans les régions du Nord et du Centre Nord et Sahel (l’Oudalan, le Sanmatenga, le Passoré)
Voir l’article

Autre terre asbl
Soutient l’agroécologie, l’assainissement et le développement durable au Burkina Faso avec ses partenaires burkinabè CNABio ATAD, Le Baobab, Asmade, APIL, AJADD et AJSFB
Voir l’article

Beo-Neere Agroécologie
Producteur bio certifié CNABio et formateur très actif en agroécologie en collaboration avec ses partenaires APAD Sanguié et AIDMR, ils s’inscrivent tous trois dans la démarche éthique de l’association Terre & Humanisme. Il est très compétent en fertilisants bio, microorganismes efficaces (EM) et insecticides bio…
Voir l’article

BIOPROTECT-Burkina
Un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) du Burkina pour la production et la distribution de produits pour la fertilisation organique des sols et la protection écologique des cultures. Elle travaille en étroite collaboration avec ARFA (Association pour la Recherche et la Formation en Agroécologie)
Voir l’article

Burkina Vert, de l’agroécologie au Sahel
Burkina Vert est une ONG burkinabé basée à Ouahigouya, elle œuvre dans la Région Nord du Burkina Faso. Avec le soutien de divers associations, belge « Afrique au cœur » et suisses « Belmont Kéra douré » et « Yam pouiré »   elle y travaille à développer des pratiques agroécologiques et soutient des communautés villageoises.
Voir l’article

CEAS-BF au Burkina Faso (Centre Écologique Albert Schweitzer)
Des recherches appliquées très proches des paysans pour des solutions alternatives à la dégradation de l’environnement et des formations
Voir l’article

CNABio (Conseil National de l’Agriculture Biologique)
Association pour la promotion de l’agriculture biologique au Burkina Faso.
Au Burkina pour les Burkinabè l’équipe du CNABio travaille activement afin de mettre à disposition de tous les acteurs les informations concernant l’agriculture bio et agroécologique. Leur devise : « Partageons nos connaissances ».
Voir l’article

ICCV  / Nazemse (Initiative Communautaire Changer la Vie)
et le projet R.A.S.A.D.
Tout un programme qui allie, Education, Santé, Sécurité alimentaire, Promotion socio-économique de la femme au cœur de Ouagadougou (quartier Cissin)
et Agriculture familiale durable en formant des producteurs en agroécologie dans des villages et en les mettant en contact direct avec des consommateurs en ville
Voir l’article

Jardins Du Monde : Les plantes médicinales au Burkina Faso
Le travail au Burkina de cette association humanitaire française est très avancé. Il se développe toujours en lien avec les populations rurales. Ils ont des jardins pédagogiques et ont déjà réalisé un livre très pratique pour les populations qu’ils ont mis en ligne, des fiches de plantes et des petites vidéos de formation
Voir l’article

NAPAM BEOGO – NAPAM BIO
C’est une structure burkinabè qui se développe selon 2 axes : L’association NAPAM BEOGO qui est une structure d’accueil, de formation et de réinsertion socio-professionnelle de jeunes dans le domaine de l’artisanat et NAPAM BIO S.A.R.L. qui œuvre au développement de l’agriculture biologique au Burkina Faso dont la création d’une filière de production certifiée EcoCert  (sojasésamekarité et bissap)
Voir l’article

Tiipaalga, de l’Agroforesterie au Burkina Faso (3 vidéos en français, Mooré et Fufuldé)
     (Agroforestry in Burkina Faso : with Tiipaalga,
3 videos in English)
              (Wiederbewaldung von Fussläufen in Burkina faso : mit Tiipaalga,
3 Videos auf Deutsch)
La pratique de la Régénération Naturelle Assistée (RNA) est une technique qui consiste à protéger les jeunes arbres de la coupe et du piétinement des animaux et autres risques. L’ONG NewTree (Suisse) et l’association Tiipaalga au Burkina Faso travaillent en étroite collaboration et développent au Burkina Faso un programme Tiipaalga d’agroforesterie
Voir l’article

Wend Puiré, la miellerie à Koudougou
Soutenue par Le Relais-Emmaüs au Burkina Faso, Wend Puiré est une fédération d’apiculteurs chargée de la valorisation de la filière apicole. Elle dispense formations, appuis et commercialisation.
Voir l’article

Yacouba Sawadogo, l’homme qui fait reculer le désert
     (Yacouba Sawadogo, the man who stopped the desert,
1 video in English)
Reverdir le Sahel est un travail minutieux. L’histoire et les méthodes de Yakouba ont été largement plébiscitées grâce à son passage au Congrès de Washington en 2009. Le Nord du Burkina est parsemé de ces entreprises qui reverdissent le Sahel, à la « daba » ! Mais bien peu d’aides financières internationales.
Voir l’article

Lire la carte sur un ordi

Cliquer sur le carré en haut à droite de la carte, vous obtenez :
–    la carte en plein écran avec une liste de centres agroécologiques classés par pays
–    et en bas à gauche le + et le – qui vous permettent de zoomer
Vous avez 2 possibilités :
–   Cliquer dans les listes un nom de structure, il vous la situera sur la carte et vous ouvrira sa notice.
ou
–   Cliquer sur la carte une fleur jaune (ou autre sigle) pour voir quelle structure agroécologique se situe là et sa notice

Fleur jaune = structure agroécologique
Caddie/panier-à-roulettes = lieu de vente de produits agroécologiques
Petit livre = lieu de formation (école, bibliothèque, formations professionnelles…)
Goutte rouge = siège social, bureau, ou autres techniques innovantes

Mil’Ecole – Septembre 2019