Logo_Apad-Sanguié

Agroécologie Afrique
–  Burkina Faso  –

L’Agroécologie avec L’APAD-Sanguié

Association pour la Promotion d’une Agriculture Durable au Sanguié.

Logo_Apad-Sanguié

L’APAD-Sanguie est une ferme-école de maraîchage et d’élevage qui développe l’agroécologie. Très proche de Koudougou, elle offre aux agriculteurs environnants une possibilité d’acquérir les techniques de l’agriculture durable.

Présentation

La ferme pédagogique de l’association APAD-Sanguie se trouve à 15 km de Koudougou, à proximité de Réo, dans la région Centre-Ouest du Burkina Faso, à 115 kms de sa capitale Ouagadougou. Elle a été mise en place en avril 2013.
C’est une ferme de démonstration des pratiques agroécologiques et de formations sur une parcelle d’un hectare. Elle est en perpétuelle recherche.
Affiliée à Terre et Humanisme, comme ses partenaires Beo-Neere Agroécologie et AIDMR, elle a pour devise :

Oublier que la terre est la seule garantie de notre vie et de notre survie
condamne tous nos efforts à n’avoir aucun lendemain.


La production de semences paysannes
une spécialité
.

APAD21
APAD22
APAD23

Dans de grandes calebasses, des semences prêtes à être utilisées et dans des petits flacons des semences en cours d’adaptation : la sélection se fait sur 3 années de récoltes semencières

Sam Tokoro mène dans sa ferme-école plusieurs expérimentations d’adaptation de plantes :  l’adaptation d’oignons de la saison sèche à la saison hivernale et l’adaptation au sol burkinabè de semences venant d’ailleurs . C’est un travail très minutieux. Ici tout est soigneusement consigné.
La zone de production semencière
 occupe depuis 2017 les ¾ de l’espace. Ce projet a vu le jour grâce à l’appui financier de la Fondation Léa Nature, et de l’appui technique de Terre et Humanisme, de BEDE et du CAPROSET.

Voir les propos recueillis en février 2018 par Yvon Saroumi (Inter-réseaux) et édités par Murielle N’Dah (CFSI) dans le cadre d’une collaboration avec le programme Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest (Pafao), porté par la Fondation de France et le CFSI.:
Ferme agroécologique et autonomie semencière paysanne : entretien avec Bacye Sam Tokoro
  (responsable de l’APAD-Sanguié) qui développe dans sa ferme-école de Réo des activités de production et d’adaptation des semences, en vue de l’autonomie semencière des paysans.

L’APAD-Sanguié assure ses formations dans sa ferme ou sur site (dans les villages) en étroite collaboration avec ses partenaires Beo-Neere Agroécologie dont la ferme est située à la périphérie de Ouaga et AIDMIR située à Betta, 20 km de Ziniaré, plus spécialisée dans la transformation des produits agricoles, tous trois s’inscrivant dans la démarche éthique de l’association Terre & Humanisme.
La ferme a des locaux lui permettant d’accueillir 40 personnes et une salle de formation pour 50 personnes.

APAD1
APAD20

Très actif dans la diffusion de l’agroécologie au Burkina, APAD Sanguie a organisé avec l’Union des Coopératives Agroécologiques du Sanguié (UCAS) le 1er marché écolo à Réo, le 26 mai 2018 avec la présence des autorités coutumières, religieuses, administratives et des paysans agroécologistes du Sanguié qui a réuni plus de 500 participants.
Le 2 juin 2018 il a participé à la marche contre les OGM de Monsanto et le moustique génétiquement modifié du qui a réuni plus d’un millier de personnes au Burkina, voir  sur leur page Facebook très vivantes leurs multiples activités et formations

Visites à la Ferme

Des membres de Mil’Ecole accompagnés de Paul Bamogo, Alphonse Sama, partenaires de Mil’Ecole, et d’Antoine Tarpilga, responsable de la Kassine à Koudougou, sont venus découvrir la ferme en 2015, nous y sommes retournés plusieurs fois depuis.
Ce qui nous a frappé c’est l’impression d’arriver dans un merveilleux jardin, arboré, où sont disposés de petites parcelles très souvent bordées de citronnelle « pour éloigner les insectes nuisibles » nous expliquera Sam
Nous y avons découvert :

Des systèmes variés d’arrosage

APAD-Sanguiè_03
APAD-Sanguiè_11
APAD-Sanguiè_15

Une gestion de l’eau qui allie modernité (goutte à goutte) et tradition  (paillage et bocal percé) en passant par les pompes à pied.
La ferme a pu récemment bénéficier d’un forage avec un poly-tank.

Toute une variété de planches

APAD-Sanguiè_07
APAD-Sanguiè_14
APAD-Sanguiè_13

Pour économiser l’eau ou pour s’adapter aux différentes plantes.

Une pépinière, des plantations d’arbres, Moringa et Artémisia

APAD25
APAD15
APAD27
APAD26

Il faut 2 sachets ou 2 flacons d’artémisia, pour guérir du paludisme :
la dose pour 1 litre par jour d’infusion pendant 7 jours consécutifs

L’APAD-Sanguié s’est aussi lancé dans la culture de l’Artémisia Annua, tellement utile contre le paludisme !
Plantations de moringa,  baobabs, jatrofas, flamboyants, nérés, karités, citronniers… destinés aussi à la récolte des graines.
Et pépinière d’arbres fertilitaires : gliricidia sepium, albida leback, leucaena leucacephala…

Un élevage semi intensif agoécologique

APAD-Sanguiè_04
APAD-Sanguiè_09
APAD-Sanguiè_08

Une expérimentation sur l’adjonction de Microorganismes Efficaces (EM) à l’alimentation du petit bétail (poules et moutons…) débute à la ferme-école avec Oula Zoumana OUATTARA, stagiaire en gestion intégrée des ressources naturelles.
Ce programme de recherche est en relation avec l’INRA, l’IRD et le CIRAD.
Voir : La fabrication des EM – Microorganismes Efficaces, recette et diaporama.
Les EM dilués sont incorporés aux rations alimentaires de poules et de moutons (à raison de 4% du poids de la ration) et le protocole respecte les règles du « double aveugle » : à savoir un lot de bêtes nourri ainsi et un autre nourri normalement, puis ils compareront la croissance, la santé des animaux (et la ponte pour les poulets).

Produire du fourrage en saison sèche

« Dans ma ferme, mon fourrage de 6 jours est prêt pour mes animaux :
Avec 1kg de graines de maïs jaune du Burkina, on obtient 8kg de fourrage super riche en nutriments.
Il n’y a pas de terre. C’est simplement un paillis pour conserver l’humidité longtemps. »

Alimentation_Betail _04
Alimentation_Betail _02
Alimentation_Betail _05
Alimentation_Betail _06
Alimentation_Betail _03
Alimentation_Betail _01

Sam donne aussi du feuillage de moringa et de pois d’angole à ses animaux.

Des formations

Formation de formateurs endogènes
En collaboration étroite avec ses partenaires AIDMR et Beo-Neere Agroécologie, APAD Sanguie  forme des animateurs/animatrices endogènes qui pourront diffuser et promouvoir l’agroécologie selon l’éthique de Pierre Rabhi (zéro engrais chimique zéro pesticide chimique).
Ils suivent en général 3 sessions de formation dans chacune des 3 fermes, chaque session étant suivie d’une période de mises en pratique sur leurs propres terrains agricoles où ils sont évalués
En final la 4ème et dernière session de formation en agroécologie concerne la technique d’animation.
Pour ces animateurs endogènes, venant de tout le Burkina Faso, l’APAD Sanguiè  avec Beo-Neere Agroécologie et AIDMR assurent, outre des sessions de recyclage, supervision, suivi, et évaluation de leurs activités une fois retournés chez eux et des impacts sur les producteurs qu’ils forment.

APAD-Sanguiè_02
APAD-Sanguiè_06
APAD-Sanguiè_05

Des formations de groupements et d’individus de producteurs
Différentes formations sont dispensées soit à la ferme de Réo soit sur site (dans les villages) comme à Ouoro auprès de 6 groupements féminins, soutenu par Mil’Ecole.
Ils sont répartis en 5 modules :
-Techniques de cultures maraîchères;
-Techniques de cultures hivernales;
-Techniques d’arboriculture;
-Techniques d’élevage semi-intensif agroécologique;
-Techniques de production de semences potagères.
… Pour voir les contenus des formations 

De plus, soutenu par Terre et Humanisme et l’ONG Belge SOLIDAGRO, l’APAD-Sanguié a mis en place depuis 2017 un programme de cinq ans pour accompagner les groupements de 7 villages de la province du Sanguié à la transition vers l’agroécologie.
Les domaines d’activités pour ces groupements partenaires sont divers : maraîchage, culture hivernale et élevage.

L’équipe de l’association APAD

Sam Tokoro BACYE, superviseur et formateur,  se passionne pour cette nouvelle approche agricole qui est aussi un mode de vie. Plutôt que d’accepter un poste d’instituteur pour lequel il venait de réussir le concours, il décide de s’engager dans la diffusion de l’agroécologie dès 2011.
Voir : Burkina Faso : la relève agroécologique pour l’autonomie des paysans (Pdf), un article de  Claire Eggermont, paru dans Kaizen magazine, le 11 juin 2015, qui décrit l’historique et les activités de l’APAD et donne largement la parole à Sam Tokoro Bacye.
L’équipe de l’association APAD-Sanguié se compose de 7 autres personnes : 1 secrétaire, 3 animateurs endogènes en agroécologie et 3 jardiniers permanents à la ferme.

Contact :
Le responsable : Sam Tokoro BACYÉ
Tel : (+226) 76 29 72 25 / (+226) 70 48 43 41
Email : apadsanguie@gmail.com
Site : APAD-Sanguié
Voir aussi  La fiche de présentation de l’APAD-Sanguié (Pdf)
Page Facebook : Apad Sanguie
Page Facebook : Promoteur APAD
Page Facebook : Sam Tokoro 

Pour connaître d’autres associations qui développent l’agroécologie au Burkina, voir notre article : L’agroécologie au Burkina Faso

Voir aussi d’autres acteurs burkinabè
dont les techniques se rapprochent des Agroécologistes

Ceux pour lesquels nous avons fait des articles spécifiques dans notre rubrique Agroécologie Burkina Faso de BurkinaDoc :

Voir aussi dans notre rubrique Techniques agroécologiques et ressources agricoles au Sahel :
–  Une alimentation équilibrée en brousse est possible au Burkina Faso
–  Arbres de brousse et sécurité alimentaire au Burkina Faso

Voir aussi d’autres acteurs agroécologistes en Afrique de l’Ouest

 au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Mali, au Togo, au Niger et au Sénégal 

Lire la carte

Sur la carte,  choisir une icône (puis « plus d’infos » sur mobile). Vous trouverez notices avec contacts (quand nous les avons trouvés), liens, photos et parfois vidéos