Logo_Beo-Neere_Agroécologie

Agroécologie Afrique
–  Burkina Faso

Beo-Neere Agroécologie

Logo_Beo-Neere_Agroécologie

Beo-Neere Agroécologie a été créé en 2013. Sa ferme école a du déménager de Tampouy suite aux gros travaux de l’échangeur Nord de Ouagadougou, pour se développer à Songodin, à 4km derrière Kossodo dans la grande périphérie vers Loumbila.
Producteur bio certifié CNABio et formateur très actif en agroécologie en collaboration avec ses partenaires APAD Sanguie et AIDMR, ils s’inscrivent tous trois dans la démarche éthique de l’association Terre & Humanisme.

Souleymane Belemgnégré, coordinateur de Béo-Néeré, a été rejoint par son propre fils Abdoul Razack Belemgnégré après ses années d’université et aussi par Paulin Saldwidi pour la comptabilité.

Béo-Nééré_13
Béo-Nééré_12

Très présent dans la diffusion de l’agroécologie au Burkina Faso, Beo-Neere a participé activement avec les autres acteurs à la 1er foire éco-bio à Loumbila, en mars 2018 et à la marche contre les OGM de Monsanto et le moustique génétiquement modifié du 2 juin 2018 qui a réuni plus d’un millier de personnes au Burkina.
Voir sur leur page Facebook leurs multiples activités et formations : Beo-Neere Agroécologie

Visites au Centre Agroécologique de Beo-Neere
où les explications nous sont faites en bilingue mooré-français

Productions sur leurs champs école

Si APAD Sanguie se spécialise plus dans la production de semences bio, Beo-Neere Agroécologie fait pousser des produits biologiques consommables au sein de sa ferme école, suivant les saisons :
Salade, persil, céleri, concombres, radis, navets, ciboulette, piments, poivrons, courges, haricots, arachides, tomates, pommes de terre, oignons, etc….
Leurs produits sont certifiés par le CNABio (Conseil National de l’Agriculture Biologique).

Leur devise
Le développement de l’agroécologie au Burkina doit s’accompagner d’une possibilité pour les Burkinabè de se nourrir bio.

Leurres et cultures associées

Souleymane connaît tous les secrets des leurres et des associations de plantes pour repousser les nuisibles soit le leurre les attire, soit le leurre les repousse, ainsi, les insectes laissent tranquilles les plantes qu’il souhaite produire :
-une planche couverte de feuilles d’oseille pour protéger les toute jeunes pousses de carottes, sous le paillage ;
-dans chaque demi-lune sont plantées des espèces différentes, (haricots, arachides, oseille, maïs…), cela brouille les pistes des insectes ravageurs;
-Une drôle de plante qu’adorent les insectes les empêchent de penser à aller voir les salades;

Béo-Nééré_11
Béo-Nééré_09
Béo-Nééré_10

-Un plan de tomate de ci de là au milieu des choux (les insectes ravageurs de choux détestent l’odeur des plans de tomates);
-Une planche entourée de plans de ciboulette pour protéger les semis

Composts et fertilisants

Ils y font différentes sortes de fosses fumières et forment aussi aux bio-intrants : bokashi, phosphite, bouillon de cendre…

Béo-Nééré_04
Béo-Nééré_03
Beo-Neere_EM

On peut y voir dans un fût une drôle de mixture, des EM – Microorganismes Efficaces, faite de feuilles, de son, de lait et de miel, puissant fertilisant bio que Souleymane Belemgnégré a appris à faire à Cuba lors d’un stage qu’il a pu y faire grâce à Terre et Humanisme:
25 kg de feuilles de la forêt (n’ayant pas été travaillée par l’homme depuis plusieurs années);
60 kg de son de petit mil ou/et de maïs;
6 litres de lait de vache frais ou caillé;
6 litres de miel (ou 10 kg de sucre non raffiné ou de mélasse).
Bien mêler le sec ensemble puis bien mêler le mouillé ensemble.
Puis mêler petit à petit sec et mouillé.
Tasser avec les pieds.
Cela doit avoir la consistance d’une pâte mouillée, mais pas liquide.
Fermer. Laisser mariner pendant 21 jours sans ouvrir le fût.
Si la mixture n’est pas moisie, elle peut se garder 2 ans.
Utilisation :
il faut mélanger 1 kg de EM dans 20 litres d’eau puis 1 litre de ce mélange avec 16 litres d’eau;
1 kg de EM donne 320 litres à pulvériser
sur la terre avant les plantations, sur les jeunes pousses, sur les plantes, les arbres.

—————————————

Pour voir en détail des « recettes » de Fumier recyclé, de Fumier Bokashi et des EM Microorganismes Efficaces (avec ingrédients, préparations et applications) – Il y a possibilité de télécharger les documents en PDF,
voir notre article : Composts, Fertilisants bio, Microorganismes Efficaces (EM) avec Beo-Neere Agroécologie
Voir aussi (en PDF téléchargeable) : La fabrication d’insecticide naturel dénommé APPICHI par Beo-Neere
Et encore (en PDF téléchargeable) :
La culture de l’Atémisia Annua  par Beo-Neere Agroécologie

Une production de fraises Bio

Fraises_Burkina_Faso _03

Rien n’arrête la marche en avant de Beo-Neere. Razack Bélegnégré, le fils de Souleymane dit : « Certains disent qu’il n’est pas possible de produire les fraises bio au Burkina, mais c’est faux. La preuve, moi je l’ai appris de mes deux parents qui savaient déjà bien le faire et ça marche ».
Il a démontré qu’un pied de fraisier peut produire 1 kg minimum à 2 kg de fraises sur une campagne de 5 mois sur 1 Ha (10 000 m2).
Voir notre article : Produire des fraises bio au Burkina Faso, avec Béo Neeré Agroécologie

Formations
Activité très importante de Beo-Neere

2 sortes de formations sont proposées :
Formation de formateurs endogènes.
En collaboration étroite avec ses partenaires AIDMR et APAD Sanguie, Beo-Neere Agroécologie forme des animateurs/animatrices endogènes qui pourront diffuser et promouvoir l’agroécologie selon l’éthique de Pierre Rahbi (zéro engrais chimique, zéro pesticide chimique).
Ils suivent en général 3 sessions de formation  d’une semaine dans chacune des 3 fermes, chaque session étant suivie d’une période de mises en pratique sur leurs propres terrains agricoles où ils sont évalués.
En final la 4ème et dernière session de formation en agroécologie concerne la technique d’animation.
Pour ces animateurs endogènes, venant de tout le Burkina Faso, Beo-Neere Agroécologie avec l’APAD-Sanguie et AIDMR assurent, outre des sessions de recyclage, supervision, suivi, et évaluation de leurs activités une fois retournés chez eux et des impacts sur les producteurs qu’ils forment.

Béo-Nééré_08
Béo-Nééré_07
Béo-Nééré_06

Formation de groupements et d’individus producteurs par des pratiques démonstratives avec suivis et recyclage sur les pratiques de l’agroécologie au sein de la ferme école ou sur site.
Le nombre requis pour assurer la formation : minimum 20 participants, maximum 30.
Types d’appuis possibles accordés aux groupements formés : installation d’un périmètre maraîcher comprenant du grillage, un puits, des arrosoirs, seaux, et autres.

CONTACTS et LIENS

Coordinateur : Souleymane BELEMGNEGRE
Tel : (+226) 70 32 44 79  //  79 55 70 66  //  76 71 11 04
E-mailsouley_belem@yahoo.fr
Razack BELEMGNEGRE
Tel : (+226) 71 40 49 86  //  76 59 03 33
E-mailrbelemgnegrec@gmail.com
Site : Beo-Neere
Page Facebook : Beo-Neere Agroécologie

Pour trouver leurs produits
Bord de champ à la ferme
sur le site de production (Songodin derrière Kossodo à 4km)

Béo-Nééré_14

Sur des Marchés bio :
Tous les samedis, 10 h-14h
Au restaurant Rosa Dei Venti à Ouaga 2000

Les dimanches de 10 h à 16 h
A Loumbila devant le portail du CAED Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus
Pour suivre l’actualité des lieux de vente,
allez voir sur la page Facebook : le marché eco-local 

Il y a également la livraison de paniers bio à domicile
Plus de renseignements au 64 78 46 75 ou au 71 40 49 86.

Voir aussi d’autres acteurs burkinabè
dont les techniques se rapprochent des Agroécologistes

Ceux pour lesquels nous avons fait des articles spécifiques dans notre rubrique Agroécologie Burkina Faso de BurkinaDoc :

Voir aussi dans notre rubrique Techniques agroécologiques et ressources agricoles au Sahel :
–  Une alimentation équilibrée en brousse est possible au Burkina Faso
– 
Arbres de brousse et sécurité alimentaire au Burkina Faso

Voir aussi d’autres acteurs agroécologistes en Afrique de l’Ouest

 au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Mali, au Togo, au Niger et au Sénégal 

Lire la carte

Sur la carte,  choisir une icône (puis « plus d’infos » sur mobile). Vous trouverez notices avec contacts (quand nous les avons trouvés), liens, photos et parfois vidéos