— Agroécologie Afrique —

Des structures, des fermes, des paysans, des jeunes, des entrepreneurs (des « agripreneurs », comme ils se nomment), développent l’agroécologie.

Au Burkina Faso que Mil’Ecole connaît et aussi au Mali, au Bénin, au Togo, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Niger, en Guinée Conakry…

Leurs objectifs : atteindre l’autosuffisance alimentaire dans le respect de l’environnement et travailler à faire changer l’image du paysan, pauvre laissé pour compte, « sans profession ». Tous ces acteurs entretiennent des liens vivants et dynamiques qui franchissent les frontières et échangent leurs expériences et leurs découvertes.
Nous tâcherons de rendre compte de ces structures au fur et à mesure que nous les découvrirons, avec localisation, présentation, contacts et liens

Vous trouverez en bas de page une carte Google Maps où sont localisés un certain nombre de lieux agroécologiques et de développement innovant et durable (certains avec grande précision !)
Voir aussi nos articles dans la rubrique : Techniques agroécologiques et ressources agricoles au Sahel  Périmètre bocager, composts, fertilisants divers et insecticides bio, plantes médicinales, arbres et alimentation en brousse

  Agroécologie Burkina Faso  –

Des recherches et des expérimentations se développent partout au Burkina Faso pour améliorer l’agriculture dans le respect des populations et des terres fragiles du Sahel qui voient la saison des pluies se raccourcir et les précipitations devenir plus irrégulières.
Aujourd’hui, des structures très actives en agroécologie forment paysans, apprentis et étudiants de tout le Burkina attirés par ces méthodes agroécologiques innovantes et l’expérimentation de nouvelles méthodes.

TERRE VERTE et ses fermes pilotes de Guiè, Filly, Goéma et la jeune Barga ;
Terre et Humanisme avec Beo-Neere, APAD Sanguiè et l’AIDMR ;
Le CNABio qui délivre un label local bio SPG ; ARFA et Bioprotect ;
Soutenus par Autre Terre : ATAD, APIL et d’autres ;
L’agroforesterie avec Tiipaalga et l’APAF ;
Le CEAS, NAPAM BIO, ICCV-Nazemse, Le Burkina Vert, Yakouba Sawadogo et bien d’autres.
Voir les différents articles

 Agroécologie Mali

Tout comme au Burkina Faso, l’agroécologie est en plein développement au Mali. Nous tâcherons de rendre comptes de ces structures au fur et à mesure que nous les découvrirons.
Des pionniers et des jeunes :
L’AMSD (Association Malienne pour la Solidarité et le Développement) qui délivre le label local bio SPG ; Oumar Diabaté, médecin vétérinaire, Le Centre Sahélien de Formation et de Recherche en Agroécologie (CSFRA) et La jeune Ferme Agroécologique Ba Alpha, dénommée FABAST
Voir les différents articles

–  Agroécologie Bénin

Bien que le climat diffère du Sahel, les productions, les expériences et la recherche en agroécologie y existent aussi, fort développées. Elles intéressent toute la sous-région et au-delà.
La ferme Songhaï, Ouando (à Porto Novo) développe depuis 30 ans un système intégré, étendu à ses 3 autres sites (Parakou, Savalou et Lokossa-Kinwédji) ;
L’ACED (Actions pour l’Environnement et le Développement Durable) qui a développé une vraie pratique du compost avec de la jacinthe d’eau.
Voir les articles

Lire la carte sur un ordi

Cliquer sur le carré en haut à droite de la carte, vous obtenez :
–    la carte en plein écran avec une liste de centres agroécologiques classés par pays
–    et en bas à gauche le + et le – qui vous permettent de zoomer
Vous avez 2 possibilités :
–   Cliquer dans les listes un nom de structure, il vous la situera sur la carte et vous ouvrira sa notice.
ou
–   Cliquer sur la carte une fleur jaune (ou autre sigle) pour voir quelle structure agroécologique se situe là et sa notice

Fleur jaune = structure agroécologique
Caddie/panier-à-roulettes = lieu de vente de produits agroécologiques
Petit livre = lieu de formation (école, bibliothèque, formations professionnelles…)
Goutte rouge = siège social, bureau, ou autres techniques innovantes

Mil’Ecole – Septembre 2019